2ème édition de la conférence de rentrée de l’USMB et Savoie Mont Blanc Tourisme

Publié le jeu 26 Oct 2017Conference rentrée USMB et SMBT

Le Pôle d’excellence touristique « Montagne Inventive » de l’Université Savoie Mont Blanc et le Département CITHEME de son école de management universitaire,  l’IAE Savoie Mont Blanc, en partenariat avec Savoie Mont Blanc Tourisme, ont organisé leur 2ème conférence de rentrée au Centre de Congrès Le Manège de Chambéry. Le thème de cette année était « Consommer Moins – Consommer Mieux – Comment les évolutions des modes de consommation ébranlent les bases du tourisme de masse et indiquent la direction à prendre pour adapter l’offre aux spécificités de l’économie et de la société de demain ? »

Philippe Moati lors de la conférence de rentrée de l'USMB et de Savoie Mont Blanc Tourisme

Cette rencontre a été animée par un spécialiste dans l’analyse des comportements de consommation, Philippe Moati, professeur d’économie à l’Université Paris Diderot. Spécialisé dans l’analyse des comportements de consommation et de la dynamique du capitalisme et après plus de 20 ans passés au Crédoc, il a participé à la création de l’ObSoCo (l’Observatoire Société et Consommation), société d’études et de conseil scrutant l’évolution du modèle de consommation. Il est également l’auteur de deux nouvelles parutions La nouvelle révolution commerciale et La société malade de l’hyperconsommation (Odile Jacob).

Cette conférence a permis de réunir plus de 250 étudiant·e·s du département CITHEME et plus d’une centaine de socio-professionnel·e·s du tourisme, deux publics, opportunément mis en relation lors de ce rendez-vous de rentrée, amené à se pérenniser. Le choix du thème de l’année prochaine est en cours.

Etudiants lors de la conférence de rentrée de l'USMB et de Savoie Mont Blanc Tourisme

Résumé de la conférence

Le modèle de consommation est en mutation. À la tendance lourde vers la démassification et l’individualisation s’ajoutent des tendances émergentes associées aux transformations de la société (volonté d’autonomie, quête de sens, désir de consommer de manière plus responsable, etc.) qui constituent le terreau de la montée d’une volonté de consommer autrement dont se nourrit notamment le développement des consommations collaboratives. Alors que le modèle économique issus du capitalisme industriel des « Trente glorieuses », fondé sur l’« avoir », montre de plus en plus clairement ses limites, une nouvelle organisation de l’activité économique émerge progressivement autour d’une logique servicielle, visant davantage l’« être ». Si le tourisme bénéficie de ces évolutions, elle remettent en cause les bases du tourisme de masse et indique la direction à prendre pour adapter l’offre aux spécificités de l’économie et de la société d’aujourd’hui et de demain.

En savoir plus

Contact : Béatrice Galey