english italien     UFR, École, Instituts     Services universitaires               Actualités      Agenda      Annuaire      Intranet      Aide
UNIVERSITÉ     FORMATION     RECHERCHE     INTERNATIONAL     VIE ÉTUDIANTE   
Université Savoie Mont Blanc / Actualités

Le projet Sensiboost, porté par deux étudiantes de l’USMB, breveté et de nouveau récompensé

Pauline Remy et Lucie Gervaud, diplômées en Master STAPS – Ingénierie et ergonomie de l’activité physique à l’UFR Sciences et Montagne de l’Université Savoie Mont Blanc, ont remporté, cet été, le prix coup de cœur Caisse d’Épargne Rhône-Alpes du Jeune Entrepreneur 2017 du Pépite oZer pour leur projet Sensiboost (anciennement appelé Sensity). Les deux étudiantes entrepreneures font également parties des nouveaux finalistes pour le Prix national Pépite tremplin 2017.

Après avoir été sélectionnées pour la finale du prix national Pépite Tremplin à Paris en 2016, récompensées par le prix 1’PULSER du concours « J’aime mon boss, c’est moi ! » organisé par l’Incubateur Étudiant Savoie Technolac, et lauréates de la catégorie « Entrepreneurs » du concours Challenge Out of Lab 2 de la Société  d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) Linksium, les deux jeunes entrepreneures continuent de développer leur start-up Sensiboost. Elles sont désormais en incubation avec la SATT Linksium Grenoble Alpes.

SENSIBOOST, UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE DE RÉÉDUCATION DE LA MAIN

Développer un dispositif d’entrainement sensori-moteur encore inexistant

En France, chaque année, 620 000 personnes sont victimes d’un accident grave de la main entraînant des lésions nerveuses et impactant donc la sensibilité tactile. Une bonne rééducation est l’une des clés pour restaurer la sensibilité tactile, éviter les complications quotidiennes et être plus efficace dans la préhension des objets. Des pathologies nerveuses, des traumatismes de la main (accidents de la vie entrainant des problèmes nerveux) ainsi que les effets de l’âge peuvent entrainer un déficit sensitif  se manifestant par la dégradation de la précision gestuelle et devenir un véritable handicap.

« La sensibilité de la main est un élément essentiel dans notre vie quotidienne qui nous permet d’interagir avec notre environnement et d’évoluer en sécurité. Notre but est de permettre à nos futurs utilisateurs de retrouver la sensibilité ou de retarder la perte de celle-ci. » Forte de ce constat, les deux jeunes entrepreneures souhaitent mettre leurs compétences et connaissances au service des autres en développant ce projet. « Par ailleurs, la rééducation est un domaine qui nous tient à cœur », précisent Pauline et Lucie.

hands-touching-sensiboost_

Proposer des équipements de rééducation de la main aux professionnel.le.s de la santé

Le projet consiste à développer et commercialiser des équipements permettant l’amélioration de la sensibilité cutanée et par conséquent, pour la main, l’amélioration des performances sensori-motrices. Le premier produit s’utilise en milieu aquatique et se présente sous la forme d’un gant porté par le patient, lui permettant ainsi de réaliser, par lui-même, les mouvements indiqués par son rééducateur.

L’objectif de la mise en action du patient est l’auto-rééducation, de mettre le/la patient.e dans une position d’acteur/trice et non plus spectateur et ainsi créer un partenariat entre le/la professionnel.le de santé et le/la patient.e. Les mouvements du patient, en milieu aquatique, permettent la mise en action de structures particulières se trouvant à l’intérieur du gant et par conséquent la stimulation des récepteurs du tact de la main. Grâce à ce milieu de pratique, les stimulations deviennent donc dynamiques. Ces dernières vont agir sur l’aire corticale associée en utilisant le principe de la plasticité cérébrale. Ce dispositif vient tout juste d’être breveté début septembre.

Une nouvelle version des prototypes élaborée avec le LIBM

Des premiers prototypes, réalisés par les deux entrepreneur.e.s, ont été testés et se révèlent bénéfiques, c’est pourquoi une nouvelle version de ces prototypes est en cours de test en collaboration avec des chercheur.e.s du Laboratoire Inter-universitaire de Biologie de la Motricité (LIBM) de l’USMB afin de valider, à plus large échelle, ce dernier prototype et ensuite d’élaborer et tester de nouveaux dispositifs. Ces derniers sont destinés aux professionnel.le.s de santé (masseur-kinésithérapeutes, ergothérapeute, psychomotricien.ne.s)

 EN SAVOIR PLUS

logos-prix-entrepreneuriat