Ses grands projets

Dans le cadre de la structuration territoriale de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (ESRI), l’Université Savoie Mont Blanc traite actuellement plusieurs dossiers d’importance.

1- La structuration de l’ESR dans un cadre académique

Il s’agit de convenir d’une convention de coordination territoriale avec la nouvelle Université Grenoble Alpes qui apparaîtra au 1er janvier 2020.

2- La structuration de l’ESRI dans un cadre national

Il s’agit d’approfondir la relation privilégiée avec l’université de Pau et des Pays de l’Adour, et les relations avec les universités membres de l’Alliance des universités de recherche et de formation (AUREF).

L’AUREF, dont le siège est à Chambéry, est présidée par le président de l’USMB depuis décembre 2018. Elle rassemble 35 établissements dont la taille va de moins de 5 000 à plus de 30 000 étudiants et accueille au total près de 600 000 étudiants.

3- La structuration de l’ESRI dans un cadre transfrontalier

Il s’agit d’aller toujours plus loin dans les relations avec les établissements suisses et italiens voisins.

Pour aller à l’essentiel :

  • Avec le Suisse, le renouvellement de la convention avec le HES-S0 en 2018 a ouvert la voie à des collaborations en recherche. Avec l’université de Genève (UNIGE), des discussions sont également menées en ce sens.
  • Avec l’Italie, les relations s’approfondissent dans le domaine de la formation avec les universités du Val d’Aoste et du Piémont-Oriental, et dans tous les domaines avec l’université de Turin (UNITO).

4- La structuration de l’ESRI dans un cadre européen

Il s’agit du projet d’université européenne déposé en partenariat avec les universités de Pau (France), de Turin et Gran Sasso Science Institute (Italie), de Saragosse (Espagne) et de West Timisoara (Roumanie).

5- PIA, CPER et autre

Dans le cadre des appels à projet nationaux, l’USMB a été lauréate à plusieurs reprises :

  • IDEFI : le projet ReFlexPro regroupe un collectif d’acteurs autour du thème de la flexibilité des modes d’apprentissage ;
  • PIA 3 Disrupt’Campus : le projet Piton a initié le rapprochement des étudiantes, des étudiants et des entreprises pour relever les défis de l’innovation et du numérique ;
  • PIA 3 “Nouveaux cursus à l’université” (NCU) : le projet @spire engage l’USMB dans la transformation pédagogique du premier cycle universitaire au service de la réussite ;
  • CPER : les crédits obtenus dans ce cadre permette d’accompagner la rénovation des trois campus.

Ont été déposés ou le seront prochainement :

  • PIA 3 “Territoires d’innovation pédagogique” : l’USMB a coordonné le dépôt du dossier “Alliance du territoire pour l’orientation dans l’enseignement supérieur” (ATOS) ;
  • PIA 3 : dans le cadre de l’appel à projet écoles universitaires de recherche (EUR), deux dossiers sont en préparation sur les thématiques des lacs et du solaire ;
  • PIA 3 : l’USMB travaille au dépôt d’un dossier “Sociétés universitaires et de recherche” (SUR) et fait ainsi ses premiers pas en direction d’une  dévolution de son patrimoine immobilier ;
  • PIA 3 : une réflexion est en cours avec les collectivités publiques dans le cadre de l’AAP “Territoires d’innovation de grande ambition” (TIGA) ;