Les dispositions générales de la licence

 

Téléchargez le document ici.


Foire aux questions (FAQ)


1. Comment est organisée la licence ?

2. Comment un semestre est-il organisé ?

3. Où peut-on trouver des informations précises sur l'organisation d'un semestre ?

4. Comment valider un semestre ?

5. Dans une même année, peut-on poursuivre dans le 2e semestre (S2, S4, S6) si l’on n’a pas validé le 1er semestre (S1, S3, S5) ?

6. Comment progresse-t-on en année supérieure ?

7. Quelle est la différence entre un résultat « compensé » au semestre et un résultat « admis » ?

8. Peut-on renoncer à la compensation ?

9. Quelle est la conséquence d’une absence à un examen ?

10. Quelle-s épreuve-s doit-on repasser en session de rattrapage en cas de résultat « ajourné » ou « défaillant » au semestre à la session initiale ?

11. Comment la moyenne du semestre est calculée après la session de rattrapage ?

12. Comment valide-t-on la licence ?

13. Peut-on avoir une mention au diplôme de licence ?

14. Quel est le rôle du jury ?

15. Peut-on représenter à la session de rattrapage ou l’année suivante, une épreuve, une UE ou un semestre acquis ?

16. Peut-on progresser en année supérieure si on a validé un semestre mais qu’il n’y a pas compensation entre les deux semestres de l’année ?

17. En cas de redoublement, quelle-s matière-s doit-on représenter ?

18. En cas de redoublement, suis-je autorisé-e à suivre les cours et les examens de l’année supérieure ?

19. Peut-on consulter ses copies d’examen ?

20. Quel document doit-on présenter aux examens ?

21. Est-on autorisé à avoir des documents (cours, calculatrice, etc.) lors des épreuves ?

22. Et si je viens d'une autre filière ou d'une autre université ?

23. Et le DEUG ?

24. Comment obtenir mon diplôme papier (parchemin) ?

 

Vous avez une question qui n'est pas évoquée dans la FAQ ci-dessus ? vous pouvez la poser ici.


Organisation de la licence

1. Comment est organisée la licence ?

Le cursus licence est organisé en 6 semestres consécutifs (de S1 à S6) soit 3 années puisque chaque année est divisée en 2 semestres. Il conduit à la délivrance du diplôme national de licence qui confère 180 crédits européens (ECTS) et permet d’accéder en première année de master. Deux sessions d’examens sont prévues par semestre : la session initiale et la session de rattrapage.

 

2. Comment un semestre est-il organisé ?

Une année universitaire est composée de 2 semestres. Chaque semestre correspond à 30 crédits ECTS.

Un semestre est composé d’Unités d’Enseignement (UE) qui peuvent être obligatoires, optionnelles ou facultatives. Les UE sont affectées d’ECTS et de coefficients. Si vous avez obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 à une UE, elle est définitivement acquise et capitalisable sans possibilité de renonciation ; vous avez acquis l’UE et les ECTS correspondants, et ne pouvez repasser les épreuves correspondantes.

Une UE peut être subdivisée en Éléments Constitutifs (EC) correspondant à des enseignements distincts et également porteurs de crédits ECTS. Dès que vous avez obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 à un EC, il est définitivement acquis et capitalisable. La note d'une UE composée d'EC correspond à la moyenne des notes obtenues aux EC, pondérées par leur coefficient (corrélé aux ECTS de l'EC). L’acquisition d’une UE (moyenne minimale de 10 sur 20) entraine l’acquisition par compensation d’un EC pour lequel vous n’auriez pas eu la note minimale de 10 sur 20. Vous ne pouvez repasser les épreuves de l’EC dit "compensé".

 

3. Où peut-on trouver des informations précises sur l'organisation d'un semestre ?

Toutes les informations concernant l’évaluation sont indiquées dans les « Modalités de Contrôle des Connaissances » (MCC). Ce sont des tableaux qui récapitulent, par licence et par semestre, les épreuves que vous devrez présenter, leur nature (écrit, oral, dossier…), leur durée, leur coefficient, la répartition entre contrôle continu et contrôle terminal. Votre responsable d’année vous indiquera, en début d’année, où consulter les MCC.

 

4. Comment valider un semestre ?

La moyenne semestrielle correspond à la moyenne générale des notes obtenues aux UE, pondérées par leurs coefficients (corrélés aux crédits ECTS). Il n’y a pas de note éliminatoire.

Si vous obtenez au semestre, une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20, vous avez définitivement acquis et capitalisé ce semestre ce qui entraîne l'acquisition des 30 ECTS correspondants. L’acquisition d’un semestre (moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20) entraine l’acquisition par compensation d’une UE pour laquelle vous n’auriez pas eu la moyenne minimale de 10 sur 20, et vous ne pouvez repasser les épreuves de l’UE compensée.

Si vous n’avez pas acquis le semestre à la session initiale, vous devez obligatoirement vous présenter aux épreuves de la session de rattrapage.

La session initiale du 1er semestre de l’année (S1, S3, S5) est organisée en décembre ou en janvier selon les départements. La session de rattrapage du 1ersemestre peut être rapprochée (février ou mars) ou en fin d’année (juin) selon les licences. Le délai minimum entre la publication des résultats de la session initiale et le début des épreuves de la session de rattrapage est de 15 jours.

La session initiale du 2e semestre de l’année (S2, S4, S6) a lieu en mai et la session de rattrapage en fin d’année (juin) pour toutes les licences.

Le responsable de la formation vous communiquera en début d’année le calendrier pédagogique de l’année universitaire avec les périodes d’examens.

Consultez des exemples ici et .

 

 

5. Dans une même année, peut-on poursuivre dans le 2e semestre (S2, S4, S6) si l’on n’a pas validé le 1er semestre (S1, S3, S5) ?

La poursuite des études en semestre pair (S2, S4, S6) est de plein droit pour les étudiants ayant suivi le semestre impair (S1, S3, S5) quels que soient les résultats obtenus au semestre impair.

 

6. Comment progresse-t-on en année supérieure ?

Pour progresser dans l’année supérieure, vous avez deux possibilités :

  • Par acquisition des 2 semestres de l’année :

Vous avez acquis chacun des 2 semestres de l’année, en session initiale ou en session de rattrapage.

  • Par compensation entre les 2 semestres de l’année

Vous avez obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à la moyenne des deux semestres de l’année (entre le semestre 1 et le 2, entre le semestre 3 et le 4, entre le semestre 5 et le 6). La compensation s’applique dès la session initiale du semestre pair et peut s’opérer entre les résultats des deux semestres, quelle que soit la session d’examen. À l’issue de la session de rattrapage du semestre pair, le calcul de la compensation annuelle s’opère en prenant en compte la meilleure des moyennes entre la session initiale et la session de rattrapage de chacun des deux semestres.

Si un semestre « ajourné » devient « compensé » après calcul de la compensation, vous recevrez un nouveau relevé de notes de semestre avec le résultat « compensé ».

 

 

 

 

7. Quelle est la différence entre un résultat « compensé » au semestre et un résultat « admis » ?

Lorsqu’un semestre est « compensé », vous pouvez progresser dans l’année supérieure mais vous n’avez pas acquis les 30 ECTS du semestre. Ils vous seront attribués à l’issue des 3 années de licence si vous avez validé ou compensé les 6 semestres.

 

8. Peut-on renoncer à la compensation ?

Dès que les semestres sont compensés, il n’est pas possible de renoncer à cette compensation pour tenter d’améliorer ses résultats en session de rattrapage.

 

9. Quelle est la conséquence d’une absence à un examen ?

Si vous êtes absent à un examen vous ne pourrez valider ni l’EC, ni l’UE à laquelle appartient l’EC, et par conséquent ni le semestre. Vous aurez un résultat « défaillant » au semestre à la session concernée par votre absence, même si la moyenne calculée par ailleurs est supérieure ou égale à 10. Le résultat « défaillant » ne permet ni la validation ni la compensation du semestre à la session correspondante.

Si vous avez un motif particulier d’absence, dûment justifié, vous devez le signaler au plus vite à la scolarité pédagogique ou aux responsables de l’enseignement et de l’année qui pourront, si cela est prévu par le règlement des études, appliquer des dispositions spécifiques.

Si vous êtes boursier sur critères sociaux vous avez l’obligation d’être assidu aux cours, travaux dirigés, travaux pratiques, stages ainsi qu’aux examens. Si vous ne respectez pas toutes ces obligations, le CROUS vous demandera le reversement des sommes que vous avez perçues.

 

10. Quelle-s épreuve-s doit-on repasser à la session de rattrapage en cas de résultat « ajourné » ou « défaillant » au semestre à la session initiale ?

Si vous êtes « ajourné-e » ou « défaillant-e » au semestre en session initiale, vous devez impérativement représenter en session de rattrapage, tous les EC non acquis dans les UE non acquises.

Consultez un exemple ici.

11. Comment la moyenne du semestre est calculée à la session de rattrapage ?

Les notes obtenues à la session de rattrapage se substituent aux notes de la session initiale. La moyenne du semestre se calcule avec les notes obtenues aux épreuves de session initiale que vous n’aviez pas à repasser en session de rattrapage et avec les notes obtenues à la session de rattrapage.

Puisque les notes de la session de rattrapage se substituent obligatoirement aux notes correspondantes de la session initiale, la moyenne du semestre obtenue en session de rattrapage peut très bien être inférieure à la moyenne du semestre en session initiale. Dans ce cas, c’est la moyenne du semestre obtenue en session initiale qui est prise en compte pour le calcul de la compensation annuelle en vue de la poursuite d’études.

Consultez un exemple ici.

12. Comment valide-t-on la licence ?

Vous avez acquis la licence dès que vous avez validé individuellement les 6 semestres ou dès qu’ils ont été compensés. Dès lors, les 180 crédits de licence vous sont automatiquement attribués. La poursuite en 1re année de master est de droit pour les titulaires d’une licence dans le même domaine de formation.

Consultez des exemples ici et .

13. Peut-on avoir une mention au diplôme de licence ?

Certaines licences sont attribuées avec une mention en fonction de la moyenne générale de la 3e année (moyenne des semestres 5 et 6). Renseignez-vous auprès du responsable d’année ou de licence.

 

14. Quel est le rôle du jury ?

Le jury, composé des enseignants et enseignants-chercheurs qui interviennent dans la licence, se réunit à la fin de chaque semestre et en fin d’année pour statuer sur la progression dans l’année supérieure ou sur la délivrance du diplôme à l’issue de la 3e année de licence.

Le jury est souverain dans sa décision. Il valide les notes et peut, dans des cas très exceptionnels, ajouter des points jurys en vue de la validation d’un semestre ou pour permettre la compensation annuelle, la délivrance d’un diplôme ou l’obtention d’une mention.

 

15. Peut-on représenter à la session de rattrapage ou l’année suivante, une épreuve, une UE ou un semestre acquis ?

Lorsqu’un semestre, une UE, un EC sont acquis, c’est définitif. Vous ne pouvez pas les repasser en session de rattrapage ou l’année suivante. Ils sont capitalisés.

 

16. Peut-on progresser en année supérieure si on a validé un semestre mais qu’il n’y a pas compensation entre les deux semestres de l’année ?

En cas de circonstances particulières limitées dans le temps et pour un nombre de crédits manquants inférieur ou égal à 6 ECTS dans le semestre non compensé de l’année écoulée, le Vice-président Formation peut vous autoriser, de manière exceptionnelle et sur proposition du jury, à progresser dans l’année supérieure. Dans ce cas, les épreuves correspondantes devront être repassées l’année suivante et les crédits manquants obtenus ou compensés pour permettre la poursuite du cursus ou la délivrance du diplôme.

 

17. En cas de redoublement, quelle-s matière-s doit-on représenter ?

Si vous redoublez un semestre, vous devez représenter l’année suivante, tous les EC non acquis ou compensés dans les UE non acquises ni compensées.

Consultez un exemple ici.

18. En cas de redoublement, peut-on suivre les cours et les examens de l’année supérieure ?

Vous devez en faire la demande auprès de l’équipe pédagogique qui peut vous proposer de suivre par anticipation des éléments constitutifs de l’année supérieure de l’un ou des deux semestres de l’année supérieure sans inscription administrative dans cette même année dans des limites très précises indiquées au § C5 des dispositions générales.

 

19. Peut-on consulter ses copies d’examen ?

Vous avez la possibilité de consulter vos copies d’examen après la délibération du jury et une fois les résultats communiqués. Le responsable d’année ou les enseignants vous indiqueront les dates de consultation.

Vous avez également droit à un entretien individuel avec l’équipe pédagogique. Ce rendez-vous est à solliciter auprès du responsable d’année.

 

20. Quel document doit-on présenter aux examens ?

Lors des examens, vous devez être en possession de votre carte d’étudiant de l’année en cours. Elle sera vérifiée par le surveillant lors de l’émargement de la liste des présents.

 

21. Est-on autorisé à avoir des documents (cours, calculatrice, etc.) lors des épreuves ?

Aucun document, ni matériel n’est autorisé, à l’exception de ceux fournis avec le sujet ou indiqués sur le sujet ou faisant l’objet d’une mention spéciale dans la convocation à l’examen.

 

22. Et si on vient d'une autre filière ou d'une autre université ?

L’accueil d’étudiants issus d’autres filières ou établissements est possible. Le jury valide des crédits correspondant à un EC, une UE ou à un semestre ; il peut leur affecter une note, nécessairement supérieure ou égale à 10 sur 20.

 

23. Et le DEUG ?

Le diplôme intermédiaire du DEUG est acquis dès que les 4 semestres correspondant ont été validés ou compensés.

L’attribution d’une mention obéit aux mêmes règles que pour la licence. Elle est calculée en fonction de la moyenne générale de la 2e année (moyenne des semestres 3 et 4).

 

24. Comment obtenir mon diplôme de licence (parchemin) ?

Consultez la procédure de retrait de diplôme ici.