Les chercheur.e.s de l’USMB partagent avec le grand public à la Fête de la Science 2017

Publié le mer 18 Oct 2017

La 26e édition de la Fête de la Science s’est déroulée du 7 au 15 octobre 2017 dans toute la France. Cette année encore, ce rendez-vous national a été l’occasion pour le public et les chercheur.e.s des laboratoires de l’Université Savoie Mont Blanc de se rencontrer et d’échanger dans un esprit ludique et parfois décalé. Pour l’USMB, cet événement est aussi l’occasion de mieux faire connaître ses axes de recherche ainsi que son rôle auprès de la société.

Comme chaque année, des laboratoires de l’Université Savoie Mont Blanc ont donné rendez-vous au public en Savoie et Haute-Savoie dans le cadre des actions déployées en collaboration avec la Turbine Sciences (Haute-Savoie) et la Galerie Euréka (Savoie). Lors de l’édition 2017, des ateliers, démonstrations, animations, conférences, portes ouvertes, ont été proposés par 8 laboratoires de l’USMB :

DEUX NOUVEAUTÉS USMB POUR L’ÉDITION 2017 DE LA FÊTE DE LA SCIENCE !

Des journées portes ouvertes pour les 30 ans du LCME

Dans le cadre de la Fête de la Science 2017 et à l’occasion de ses 30 ans, le Laboratoire de Chimie Moléculaire et Environnement (LCME) de l’USMB a ouvert ses portes sur le campus du Bourget-du-Lac. Pour casser les idées reçues, classant souvent la chimie comme une discipline abstraite, les chercheur.e.s du LCME ont proposé des activités au sein même du laboratoire montrant au public les nombreux domaines d’application très concrets de la chimie.

L’introduction de la visite par le directeur du LCME, Jean-Luc Besombes, a permis de rappeler les différentes thématiques de recherche et les objectifs des travaux développés au LCME, les dispositifs expérimentaux existants et les différents métiers que l’on retrouve au sein d’un laboratoire permettant la conduite de projets de recherche.

Par la suite, les visiteur.e.s ont pu rencontrer les membres du LCME au cours de différents ateliers thématiques :

  • « La chimie tout terrain » : les ingénieur.e.s et technicien.ne.s du laboratoire ont présenté en extérieur tous les dispositifs expérimentaux utilisés sur le terrain pour l’étude du devenir de polluants dans les différents milieux (lacs, air, sédiments). La piscine installée pour l’occasion a permis de simuler les méthodes de prélèvements sur lac, grandeur nature.
  • « La chimie verte : une nouvelle philosophie pour le chimiste et de nouvelles applications pour la société ! » : des enseignant.e.s-chercheur.e.s et doctorant.e.s ont présenté les concepts fondamentaux de la chimie verte, plus respectueuse de l’Homme et de l’environnement, à travers la présentation d’applications concrètes développées au LCME. Au sein du laboratoire de chimie organique, entre fioles et autres verreries, les ultrasons ont fait danser les visiteur.e.s !
  • « Sur la trace des molécules : les chimistes mènent l’enquête ! » : cet atelier a été l’occasion de présenter quelques techniques utilisées pour explorer la composition chimique de la matière qui nous entoure. Le jeu proposé lors de cet atelier a permis à chacun d’incarner une molécule et de suivre son chemin à travers la colonne chromatographique.
  • « Quoi de neuf, Doc’ ? » Trois années enfermées dans un laboratoire, l’esprit rivé sur un sujet incompréhensible ? Les doctorant.e.s ont exposé, non sans humour, leur quotidien dans le laboratoire et les motivations qui les ont conduits à se lancer dans l’aventure de la thèse. Le petit film de leur quotidien a sans doute déjà suscité quelques vocations chez les visiteurs !

Autres moments forts :

  • Une exposition photos « 30 ans d’expériences… au LCME, la chimie se dévoile » pour découvrir en images la chimie étudiée au LCME, ces 30 dernières années. La remise en valeur d’anciennes photos souvent oubliées au fond d’un tiroir et de documents plus récents ont permis d’illustrer l’évolution des activités de recherche menées depuis 30 ans dans le domaine de la chimie à l’USMB. Pour l’occasion, le personnel du laboratoire avait convié le personnel de l’USMB et plusieurs anciens membres du LCME à l’inauguration de l’exposition.
  • Une conférence sur la chimie verte a été proposé à plusieurs classes de terminale du lycée Lachenal, en complément à la visite du laboratoire.

Au cours de ces deux journées c’est plus de 150 personnes qui ont pu découvrir les activités du LCME : lycéen.ne.s du territoire, étudiant.e.s et personnel.le.s de l’USMB ou encore quelques familles qui se sont jointes aux visites.

Une première participation pour les chercheur.e.s et étudiant.e.s en Droit de l’USMB

Le Centre de Droit Privé et Public des Obligations et de la Consommation (CDPPOC) a participé pour la première fois à la Fête de la Science. L’occasion pour le laboratoire de bousculer l’idée reçue selon laquelle le Droit ne serait pas une science, de faire savoir que la recherche en Droit existe et que ses implications concernent notre quotidien. Pour se faire, des chercheur.e.s ont échangé avec les visiteur.e.s autour de thématiques telles que le Droit de la montagne (remontées mécaniques, protection des sols), le dommage corporel et son indemnisation, le Droit de la consommation ou encore le Droit encadrant les objets connectés. Autant de thèmes que les chercheur.e.s du CDPPOC ont pris plaisir à présenter aux visiteur.e.s étonné.e.s de la présence du laboratoire et curieux d’échanger avec ses membres afin de répondre à la question « Qu’est-ce que la recherche en Droit ? ».

Les étudiant.e.s du Master Métiers du droit et de la justice (MDJ) et de l’Institut d’Études Judiciaires (IEJ) ont également proposé aux visiteur.e.s deux animations chaque jour : une « battle » de plaidoirie et le procès fictif de « Dark Vador ».

Dans le cadre des Amphis Pour Tous, Clément Benelbaz, chercheur du CDPPOC, a animé une conférence sur le thème « La laïcité en France au début du XXIe siècle, retour sur quelques idées reçues ». À l’appui d’exemples qui concernent notre quotidien, le conférencier s’est penché sur la signification de la laïcité, telle qu’elle a été historiquement pensée et sur ses applications dans les services publics (élèves, parents accompagnateurs de sorties scolaires) ainsi que dans l’espace public (crèches, etc.).

EN SAVOIR PLUS