Nouveaux cursus à l’USMB : le modèle de formation qui prépare la société aux enjeux de demain

 

C’est sans complexe par rapport aux établissements de grande taille, consciente de ce qu’elle est et de ce vers quoi elle veut aller, que l’USMB s’est fortement engagée dans le dépôt de dossiers dans le cadre des différents appels à projets lancés dans le périmètre du troisième Programme d’Investissements d’Avenir (PIA). Fidèle à ses missions, à ses valeurs, au projet d’évolution pédagogique qu’elle porte, aux thématiques de recherche qui l’unissent à son écosystème et aux promesses faites à ses étudiant.e.s ainsi qu’à l’ensemble de son territoire, l’USMB a proposé des projets qui lui ressemblent portant innovation, ambition et réalisme.

L’appel à projets « Nouveaux cursus à l’université »

L’appel à projets « Nouveaux cursus à l’université » a pour objectif de soutenir les universités, les écoles et les regroupements d’établissements qui souhaitent diversifier leur offre de formation afin de répondre aux défis auxquels est confronté le système français d’enseignement supérieur, notamment en premier cycle.

La création de ces nouveaux cursus vise à :

  • assurer une meilleure réussite des étudiant.e.s par une diversification des formations adaptée aux différents publics accueillis en licence ;
  • soutenir des projets ambitieux de formation tout au long de la vie et l’adaptation de l’offre de formation universitaire aux besoins des personnes engagées dans la vie professionnelle ;
  • favoriser à la fois la transformation de la pédagogie universitaire et la poursuite d’études à distance.
 UN MODÈLE À L’IMAGE DE L’USMB ET DE SES PARTENAIRES

Le projet EUROP pour E-Université de la Réussite, Ouverte et Partenariale, est porteur des valeurs partagées par l’USMB et ses partenaires : la proximité avec ses publics et ses partenaires, l’accompagnement du plus grand nombre et l’ouverture. Il reflète la capacité de l’établissement à proposer des projets en collaboration avec toutes les parties prenantes : les lycées, les acteurs de l’accompagnement et de l’insertion professionnelle, les partenaires sociaux-économique, etc.

Avec le projet EUROP, l’USMB concrétise une transformation de fond qu’elle prépare depuis plusieurs années en s’appuyant sur le numérique, forte de sa crédibilité acquise en ce domaine avec la labellisation de projets comme PITON (Disrupt’Campus), ReFlexPro (IDEFI-N) ou la Grande École du Numérique.

Avec EUROP, elle ambitionne d’évoluer vers une université ouverte, capable de s’adapter à tous ses publics et permettant à chacun de réussir.

 EUROP : UN MODÈLE INNOVANT

Des blocs de compétences viennent rythmer la formation en remplacement des UE et des EC. Cette restructuration permettra une flexibilité et une individualisation accrues des parcours. Dans ce modèle chacun trouvera sa propre réussite. L’étudiant.e devient acteur/actrice de sa formation mais également de son projet, incluant différentes formules (professionnalisation, préparation à la recherche, année de césure, période à l’étranger, etc.).

Le modèle proposé permet également à l’étudiant.e de mieux appréhender les différents choix qui s’offrent à lui dans la construction de son projet. Il/elle est alors mieux à même de le construire pas à pas et sur le long terme jusqu’à l’acquisition d’un état d’esprit qui lui permettra d’évoluer tout au long de son parcours de vie.

 EUROP : UN MODÈLE AMBITIEUX

Parce qu’il implique de revoir complètement le modèle de formation et la façon de l’appréhender en l’associant à un projet individuel par :

  • le traitement adapté de l’hétérogénéité de la population étudiante en 1er cycle avec une individualisation des parcours pour la réussite et une meilleure préparation à la vie professionnelle ;
  • la création d’une véritable université de la formation tout au long de la vie avec une offre de formation au niveau licence flexible et adaptée aux projets professionnel/personnel de chacun.e avec un renforcement des partenariats avec le milieu socio-économique ;
  • une transformation de la pédagogie appuyée par les technologies numériques.

 EUROP : UN MODÈLE RÉALISTE

À l’instar des autres projets proposés par l’USMB dans le cadre du PIA, le projet EUROP est réaliste. Pour proposer ce nouveau modèle, une licence de l’USMB a été intégralement repensée autour d’un modèle économique soutenable. Le déploiement du projet sera suivi par des chercheur.e.s en sciences de l’éducation et en traitement de l’information afin d’étudier l’impact de la transformation sur le métier d’enseignant.e et sur l’apprentissage de l’étudiant.e en termes de bien-être, de pratiques et d’efficacité.

« Nous avons envie de nous associer à ce projet et de nouer des collaborations avec l’USMB et ses partenaires car il est porteur d’une restructuration profonde de la façon d’enseigner qui correspond à une réflexion que nous menons. À l’Imperial College, nous mettons en œuvre une stratégie de transformation similaire autour d’approches innovantes, pluridisciplinaires, s’appuyant sur des communautés de pratique et intégrant les nouvelles technologies. Nous avons confiance dans ce nouveau modèle auquel nous souhaitons nous associer » témoigne Martyn Kingsburry, director of educational developmnent à l’Imperial de College de Londres dans sa lettre de soutien.

 EUROP : C’EST QUOI ?

Pour qui et pourquoi ?

  • un nouveau modèle pour les lycéen.ne.s et les étudiant.e.s pour leur permettre de faire des choix dans le développement de leur projet personnel et professionnel tout en assurant leur insertion dans la vie active ;
  • un nouveau modèle pour les acteurs/actrices de l’enseignement supérieur qui valorise leur rôle dans les transformations pédagogiques qui impactent aujourd’hui leur métier ;
  • un nouveau modèle pour tous, pour une société ouverte à la formation tout au long de la vie.

Comment ?

  • une reconstruction complète des maquettes pédagogiques des licences en blocs de compétences dont certains sont co-construits avec les milieux socio-économiques, une ré-ingénierie assortie de méthodes pédagogiques innovantes centrées sur l’étudiant.e ;
  • une meilleure préparation à l’entrée à l’université des bachelier.e.s par un partenariat renforcé avec les lycées du territoire afin de donner corps au continuum bac-3 / bac+3 et accroître la réussite des étudiant.e.s ;
  • Une orientation active qui replace l’étudiant.e au cœur du dispositif en offrant des parcours diversifiés (détection et accompagnement des étudiant.e.s en difficulté, appui sur les passerelles existantes) ;
  • une flexibilité et une professionnalisation des parcours afin de les rendre accessibles aux différents publics de la formation tout au long de la vie (FTLV) ;
  • des outils de mesure de l’efficacité pédagogique construits avec l’appui de chercheur.e.s en sciences de l’éducation.

 LE PROJET EUROP EN DONNÉES ET CHIFFRES CLÉS
  • Transformation de l’ensemble des 20 licences de l’USMB
  • Déploiement sur 10 ans
  • un projet de 22,2 millions d’euros et 10 millions d’euros demandés dans le cadre du PIA

Les partenaires du projet EUROP :

  • Université Rennes 2 (évaluation du dispositif)
  • Itycom France (plateforme d’échange lycéens-université)
  • Association Parrains d’avenir
  • Club des entreprises de l’USMB

Le soutien actif de :

  • Sopra Steria (gouvernance et traitement des données massives)
  • Imperial college (partenaire recherche – learning analytics)
  • Rectorat de l’académie de Grenoble
  • Pôle emploi de la Savoie et de la Haute-Savoie

EN SAVOIR PLUS

Contacts :

  • Philippe Galez, coordonnateur du projet « Nouveaux cursus à l’USMB »
  • Lionel Valet, vice-président de l’USMB en charge de la formation et de la vie étudiante