Point d’avancement du projet USMB autour du développement touristique du Massif des Bauges

Publié le jeu 18 Juin 2020

« Développer de nouvelles offres récréatives et touristiques autour de la préservation des patrimoines naturels » c’est le projet, soutenu par l’Europe, l’État et la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre d’un programme LEADER, que le Pôle Tourisme Montagne Inventive de l’USMB et le laboratoire EDYTEM  mènent pendant deux ans pour le Massif des Bauges.

Depuis l’automne 2019, des étudiants de filières Tourisme de l’IAE Savoie Mont Blanc et STAPS de l’UFR Sciences et Montagne, des enseignants et des chercheurs dont un doctorant encadré au laboratoire EDYTEM ont réalisé une veille (revue de littérature et études comparatives internationales) et des entretiens avec les acteurs et usagers du territoire afin de comprendre les conditions d’émergence d’offres touristiques orientées sur le patrimoine naturel et ainsi dégager les bonnes pratiques transférables au Massif des Bauges. Sur la base du travail de recherche mené, des offres différenciantes ont été imaginées.

Une synthèse de ces 8 mois de travail a été exposée aux représentants du Parc Naturel Régional du Massif des Bauges (PNRMB) ainsi qu’au groupe de pilotage du projet constitué d’acteurs institutionnels, économiques, et touristiques du territoire.

EN QUELQUES ÉLÉMENTS

Après avoir rappelé le contexte du projet porté par l’USMB et ses objectifs, enseignants, chercheurs et étudiants ont présenté leur méthode de travail, leurs résultats et les premières pistes de réflexion sur lesquelles les membres du comité de pilotage étaient invités à se positionner pour la suite du projet.

Le tourisme faunique dans les Alpes et au niveau du massif des Bauges

Un important travail sur le tourisme faunique a été présenté. Mené dans le cadre d’une thèse  pilotée par le laboratoire de recherche EDYTEM, il a notamment permis de montrer que le tourisme faunique connait un essor important et d’identifier les conditions de succès d’offres touristiques autour de la faune. Un inventaire des activités, produits, sorties dont l’objet premier est de découvrir, apprendre, rencontrer, observer ou promouvoir la faune sauvage dans le périmètre des Alpes française a été établi. Ces activités ont été analysées et mises en perspective avec l’offre du massif proposé aujourd’hui et son potentiel.

Conforter les publics de proximité et les segments spécifiques en attente d’offres adaptées

Les recherche menées ont permis de proposer une réflexion autour de publics de proximité en attente de tout ce que le massif a à apporter en termes d’activités physiques douces, accessibles au plus grand nombre, de découverte des patrimoines naturel et culturel et d’expériences à vivre et à partager. Les attentes des seniors, des familles, des personnes en situation de handicap et des publics jeunes ont été étudiées et mises en perspective avec les potentialités du massif.

S’appuyant sur l’étude de ces publics et de leurs attentes, des idées originales et innovantes ont ensuite été proposées autour de courts séjours. Le fil directeur de ces premières propositions : s’appuyer sur le patrimoine du massif pour proposer des activités douces et sensorielles génératrices de bien-être ; des expériences à partager, pédagogiques et ludiques permettant de vivre une expérience mémorable dans ce territoire d’exception.

Si les idées ne manquent pas, le travail des équipes de l’USMB a mis en lumière des contraintes à lever pour accueillir ces publics et répondre à leurs attentes, notamment en termes d’hébergement et d’accessibilité.

Pour un tourisme raisonné

Afin de permettre l’émergence de nouvelles offres, les conflits d’usage sur le territoire doivent être étudiés et compris. Sur la première partie du projet la priorité a été donné à l’analyse de la nécessaire cohabitation sur le massif entre tourisme et agriculture. Ce travail avec les agriculteurs se poursuivra et d’autres types de confits d’usage seront étudiés comme ceux entre les habitants du massif et les touristes.

Le travail mené en quelques données clés

  • Plus de 60 personnes mobilisées sur cette première partie du projet : enseignants, chercheurs, étudiants et experts
  • 3 thématiques de recherche (revue de littérature / études comparatives) : le tourisme faunique, les publics spécifiques, les conflits d’usage
    • Tourisme faunique : 173 offres analysées
    • Étude des publics jeunes : 50 articles étudiés, 8 destinations dans le monde analyses, 3 organisme et 1 programme européen étudiés, 330 questionnaires analysés, 4 focus groupes spécifiques organisés
    • Étude des conflits d’usage (tourisme et agriculture) : 28 articles analysés, 10 destinations dans le monde étudiées, 23 entretiens menés avec des acteurs du Massif des Bauges
  • 8 produits touristiques présentés

EN SAVOIR PLUS 

CONTACTS 

  • Pour le projet « Développement de nouvelles offres récréatives et touristiques autour de la préservation des patrimoines naturels » : Clémence Perrin-Malterre, chercheure au laboratoire EDYTEM et responsable scientifique du projet
  • Pour le Pôle Tourisme de l’Université Savoie oie Mont Blanc : Annie Rouard, directrice du Pôle Tourisme Montagne Inventive
  • Pour le programme LEADER sur le Massif des Bauges : Pascale Vinit, animatrice et gestionnaire du programme LEADER