L’USMB et la HES.SO : ensemble pour le développement des territoires de moyenne montagne

Publié le mer 28 Oct 2020

DYNAMONT, c’est le projet INTERREG franco-suisse que mènent ensemble l’USMB et la HES.SO Valais Wallis,  en collaboration avec la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mont Blanc et le Canton du Valais.

L’objectif de ce projet transfrontalier : maintenir et dynamiser la vie en montagne en créant des conditions de vie favorables en matière économique, sociale, culturelle en développant un dispositif d’accompagnement à la création d’activités complètement intégré dans la dynamique territoriale.

DYNAMONT : POURQUOI ?

La montagne alpine, qu’elle soit française ou suisse, repose sur un modèle économique très centralisé autour du tourisme conduisant à 2 types de zones : la zone station avec de fortes retombées économiques et les zones rurales de montagne bénéficiant peu (voire pas) des retombées économiques du tourisme. Les stations vivent dans la dynamique du tourisme, en particulier du tourisme d’hiver lié au ski. Cette dynamique a modelé l’activité économique et sociale. Elle se traduit actuellement par une « course à l’armement » pour la plupart des grandes stations qui investissent dans des hôtels 4-5*, des remontées mécaniques de plus en plus performantes et des infrastructures de loisirs (comme les centres aquatiques). Les stations de moyenne montagne rencontrent quelques difficultés pour suivre ces logiques d’investissement de par leurs moindres ressources tant économiques que naturelles (enneigement aléatoire).

Cette économie essentiellement centrée sur le tourisme d’hiver conduit à de nombreuses fragilités comme le dépeuplement de certaines zones de montagne ; les difficultés pour les jeunes de trouver un emploi pérenne et/ou un logement à un prix abordable ; la saisonnalité des activités et des services pour les habitants ou encore le vieillissement des populations tant sédentaires que touristiques avec un faible renouvellement générationnel de la pratique du ski ; et enfin des impacts négatifs sur l’environnement (eau, déchets, pollution).

De leur côté, les zones rurales de montagne se désertifient. Des problématiques similaires apparaissent alors, en particulier une baisse des populations, soit parce que, dans les stations, la vie est trop chère (difficulté de trouver un logement, emplois précaires, etc.), soit parce que, dans les zones rurales de montagne, il y a peu (voire pas) de services à la population, peu (voire pas) d’emplois, peu (voire pas) de moyens d’accessibilité.

Le choc que constitue la crise sanitaire actuelle révèle également les limites de ce système dominé par la monoactivité et plus particulièrement lorsqu’elle repose sur une clientèle internationale qui ne peut plus voyager comme avant.

C’est sur la base de cet état des lieux que l’USMB et la HES.SO ont défini l’enjeu du projet DYNAMONT.

DYNAMONT : DYNAMISER LA VIE EN MONTAGNE

Il s’agit d’améliorer la compétitivité des territoires en y insufflant de la vitalité économique par la diversification des activités. L’enjeu est d’encourager l’esprit d’initiative et de réinvestir les atouts du territoire autour de la mise en place d’un processus d’accompagnement au développement économique en montagne dans une perspective d’économie durable.

Plus précisément, les objectifs du projet DYNAMONT sont  de développer et diversifier les activités en montagne pour favoriser l’installation et/ou le maintien des populations en proposant des solutions d’accompagnement concrètes à la création d’entreprises et autres sources d’emplois.

Si la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mont Blanc et le Canton du Valais sont terrains d’expérimentation pour le dispositif mis en oeuvre, il n’en reste pas moins que celui-ci à vocation à être déployé sur tout territoire de montagne.

LA MÉTHODE

1/ RECHERCHE : diagnostic, état des lieux et bonnes pratiques

La 1ère étape vise à construire des modèles économiques et sociaux de développement de la montagne à partir d’un travail de veille et d’analyse de différents territoires de montagne en avance sur leur diversification économique et/ou leur qualité de vie sociale. Il s’agit d’étudier les impacts économiques et sociaux du dispositif ADEPFO, Association de Développement des Pyrénées par la Formation , sur le territoire des Pyrénées (création de plus de 1000 entreprises en 35 ans dont plus de 90% sont pérennes) et d’un dispositif similaire en Suisse, The Ark. Dans un même temps,  une recherche sera réalisée sur la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mont Blanc, côté français, et dans le Canton du Valais, côté suisse. Ces analyses socio-économiques ne peuvent se faire qu’à partir d’approches croisées. Cette 1ère étape va permettre d’identifier les critères nécessaires à l’ingénierie des processus d’accompagnement à la création d’entreprises et d’activités.

 

2/ INGÉNIERIE : mise en place d’un dispositif d’accompagnement d’activités en montagne

Les modèles dégagés de la recherche serviront de base à la construction d’un dispositif de  formation et d’accompagnement au développement de services et/ou à la création d’entreprises.

Ce dispositif sera testé et affiné  lors de la mise en place de nouveaux services et/ou de la création/ développement d’entreprises et d’activités.

UN PROJET TRANSFRONTALIER POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES TERRITOIRES DE MONTAGNE

La HES-SO et l’USMB collaborent depuis plus de 10 ans au travers de projets européens. De cette fructueuse collaboration sont nées plusieurs dispositifs pérennes  avec notamment la mise en place de deux formations franco-suisses (la licence « Donner de l’altitude à vos compétences » et l’EMBA « Innovation touristique ») et plus récemment la création du Centre franco-suisse de design des services .

La force de ce projet est de penser le développement économique dans son ensemble et à l’échelle d’un territoire. Proposant l’implémentation de solutions concrètes et adaptées aux réalités socio-économiques vécues par les habitants, ce projet s’appuie sur une complémentarité de compétences pluridisciplinaires et sur la bonne connaissance du territoire par les partenaires territoriaux français et suisses, des zones de moyenne altitude particulièrement concernées par la nécessité de développement économique complémentaires au tourisme en particulier du fait du  réchauffement climatique.

EN SAVOIR PLUS

Contacts :