Continuité pédagogique à l’USMB

Qu’est-ce que la continuité pédagogique?

Par continuité pédagogique, il faut entendre la continuation, dans des formes adaptées, des activités pédagogiques afin de préserver autant que possible l’acquisition des connaissances et des compétences par nos étudiants, et de permettre la tenue d’examens ainsi que la validation des années ou des diplômes.

La continuité pédagogique a aussi pour objectif de maintenir un lien entre les étudiants et les équipes pédagogiques (enseignant, personnels administratifs) dans cette période particulière.

 

Les activités pédagogiques continuent mais autrement

Les équipes organisent actuellement les activités pédagogiques en s’appuyant sur les plateformes pour l’enseignement à distance (Moodle) et divers outils à leur disposition. Connectez-vous régulièrement, surveillez vos messageries, restez en contact avec vos camarades de classe et vos enseignants qui sont mobilisés pour vous accompagner.

Si vous vous trouvez dans une situation qui ne vous permet pas de suivre ces activités ou si vous rencontrez des difficultés, signalez-vous auprès du responsable de votre formation.

Etudiant en situation de handicap : la cellule d’accueil et d’accompagnement des étudiants en situation de handicap de l’USMB est à votre disposition pour vous accompagner. Elle s’est déjà manifestée auprès des étudiants concernés, mais n’hésitez pas à la contacter : mission.handicap@univ-smb.fr / 04 50 09 24 96.

 

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

La situation sanitaire que nous connaissons va nécessiter une évolution des MCCC qui régissent chaque formation. Ces évolutions pourront concerner le calendrier universitaire, la forme des évaluations, la possibilité de neutraliser certaines notes, etc. Toutes les équipes identifient actuellement les situations pédagogiques particulières qui pourront nécessiter des adaptations exceptionnelles. Il est prévu d’organiser une Commission Formation et Vie Universitaire (CFVU) courant avril afin de faire valider ce nouveau cadre exceptionnel par les instances de l’université.

Nous serons vigilants à ne pas pénaliser les poursuites d’études et à  préserver la valeur des diplômes.

Les modifications des MCCC seront réalisées si nécessaire et de manière raisonnable en délivrant une information aux étudiants dans un délai leur permettant d’en prendre connaissance et de s’organiser en conséquence.

Le calendrier universitaire sera susceptible d’être modifié pour tenir compte du report nécessaire des examens programmés en période de confinement. Ces modalités seront définies en fonction de l’évolution de la situation.

 

Évaluations des acquis de l’apprentissage (examen et contrôle continu)

Selon la durée du confinement, les évaluations seront plus ou moins affectées, les adaptations pouvant aller d’un simple report à une évolution plus importante.

Les équipes travaillent sur différentes hypothèses en fonction de l’évolution de la situation dans les semaines à venir :

  • une évaluation à l’UE plutôt qu’à l’EC ;
  • les contenus sur lesquels portent les évaluations ;
  • la forme des évaluations (devoir à la maison, oral) ;
  • le nombre des évaluations, etc.

 

Les stages

Ils obéissent aux principes suivants :

  • Tous les départs pour effectuer un stage en France ou à l’étranger sont suspendus.
  • Pour les  stages en cours à l’étranger, les équipes (tuteurs, institutions) ont pour objectif d’accompagner et de soutenir les étudiants dans le suivi des consignes locales et d’orienter vers les ambassades ceux qui souhaitent anticiper leur retour en France.
  • En France, les mesures de confinement s’appliquent à tous les stagiaires tant que la mesure nationale est en vigueur. Il est important de veiller à assurer un contact et un accompagnement du stagiaire, et d’organiser quand cela est possible le télétravail du stagiaire en lien avec l’organisme d’accueil.
  • Le démarrage  des stages à venir est reporté et les équipes doivent identifier rapidement les tuteurs afin d’assurer les accompagnements.
  • Pour les étudiants sans stage (annulation d’un stage à l’étranger ou annulation par l’entreprise), il faudra envisager des solutions de substitution lorsque cela sera possible.

Au sein de l’établissement, les acteurs se mobilisent :

  • Un avenant à la convention est disponible pour formaliser toute évolution du contexte du stage.
  • Nos partenaires du monde socio-économique sont à nos côtés pour étudier les différentes situations et vous accompagner.

Concernant la gratification éventuelle du stage :

  • Dans le cas où l’activité de l’organisme d’accueil est maintenue, même en distanciel (télétravail du stagiaire en accord avec l’entreprise), la gratification est maintenue  .
  • Dans le cas où l’activité de l’organisme d’accueil est arrêtée, la gratification du stagiaire est suspendue.

 

Étudiants alternants (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation)

Les contrats d’apprentissage et de professionnalisation étant des contrats de travail, les modalités d’aménagement en télétravail relèvent de la responsabilité de l’employeur.

  • Les CFA sont fermés depuis le lundi 16 mars.
  • Le coût contrat est maintenu et sera payé par les OPCO. Les CFA n’auront donc pas accès à l’activité partielle.
  • Les jeunes en formation doivent rejoindre leur entreprise. Si celle-ci est en activité partielle, ils seront également mis en activité partielle.
  • Les CFA sont invités à recourir à la formation à distance et bénéficieront de l’aide du ministère du travail pour le faire.

Pour toute question ou situation particulières, entrez en contact avec les responsables de vos formations.