Master GAIA

L’objectif du Master GAIA est de former des jeunes diplômés, principalement licenciés en Sciences de la Terre, mais aussi en Génie Civil, Mécanique, Physique, de façon assez large aux métiers de l’ingénierie géologique et géotechnique : géologie du génie civil, géotechnique, travaux souterrains, risques naturels, hydraulique, géophysique, hydrogéologie, remédiation des sols pollués.
Cette formation se caractérise par une ouverture disciplinaire importante, avec un niveau de technicité élevé; elle permet de trouver un emploi dans les bureaux d’étude en géotechnique, risques naturels, hydrogéologie et environnement. Elle a pour ambition de former les jeunes étudiants aux méthodes de l’ingénieur, afin de rendre efficace le dialogue entre ingénieur géologue-géotechnicien et les autres corps d’ingénierie.

Une FORMATION ADAPTÉE

La mention de master Géoressources, Géorisques, Géotechnique de notre université comporte un seul parcours “Géosciences Appliquées à l’Ingénierie de l’Aménagement” (GAIA) qui est une formation solide à l’ingénierie géologique et géotechnique en 2 ans, professionnalisante depuis la première année. Cette formation est centrée sur l’acquisition de connaissances en géologie du génie civil et géotechnique, géomorphologie, mécanique des sols et des roches, résistance des matériaux, hydrogéologie, géophysique, risques naturels. Elle lie le plus solidement possible les connaissances de terrain en géologie appliquée et en géomécanique. Elle comporte également des enseignements optionnels en assainissement, remédiation des sols et pédologie. Les débouchés se situent dans le secteur “Bâtiment et Travaux Publics” au sens large : ingénieur géologue – géotechnicien, conducteur de travaux, hydrogéologue. Les missions confiées concernent les reconnaissances – études – travaux en géologie du génie civil, géotechnique et hydrogéologie, de l’étude de sol au dimensionnement des ouvrages.

COMPÉTENCES VISÉES

A l’issue de la première année les étudiants savent caractériser les sols d’un point de vue géologique, géotechnique, géophysique, hydrogéologique, et réaliser une étude de sol en laboratoire. Ils sont capables d’identifier les instabilités gravitaires en risques naturels. Ils savent construire un modèle géologique de subsurface, et un modèle hydrogéologique. Ils ont acquis les pré-requis en résistance des matériaux et en mécanique des sols et des roches nécessaires au dimensionnement des fondations et soutènements enseigné en seconde année.

A l’issue de la seconde année, les étudiants savent :

  • Établir un modèle géotechnique et dimensionner les fondations classiques et spéciales et les murs de soutènement
  • Mener une synthèse géologique / hydrogéologique pour les grands travaux d’aménagement linéaires : routiers, ferroviaires (et travaux souterrains pour ceux qui ont suivi l’option “travaux souterrains”), et effectuer un pré-dimensionnement de ces ouvrages
  • Concevoir et dimensionner les ouvrages de soutènement et de protection contre les risques naturels
  • Concevoir et dimensionner des ouvrages en hydraulique urbaine et agricole (pour ceux qui ont suivi l’option “hydraulique”)

Ce Master s’appuie sur l’acquisition :

  • D’une forte pratique de terrain en géosciences, la situation de l’Université permettant l’exploitation du terrain et des grands travaux voisins
  • D’une compréhension fondamentale des processus, ce qui est rendu possible par la présence d’un ensemble d’enseignants et de professionnels présentant un spectre de compétences à la fois large et continu

L’accent est mis sur la notion de durabilité de l’aménagement projeté ou réalisé, par la prise en compte des contraintes environnementales, notamment en zone de montagne. La plus grande partie du programme a un sens particulier en montagne, par exemple en géotechnique: les soutènements, les ancrages, la fondation des ouvrages d’art, la réalisation de tunnels, la connaissance et la caractérisation des sols et des roches en vue de la détermination de la stabilité des massifs, la reconnaissance de l’aléa et la réalisation de dispositifs de protection contre les risques naturels, l’érosion et la protection-réhabilitation des sols, sont des domaines impactés par la présence de reliefs et de pentes. Il en est de même pour l’hydrogéologie et la gestion de projets, dont les applications s’effectuent dans ce cadre.

LES DÉBOUCHÉS

Débouchés – métiers :
  • Ingénieur géologue-géotechnicien ;
  • Hydrogéologue ;
  • Conducteur de travaux.
Les étudiants du master GAIA trouvent un emploi en BE (bureau d’étude) géotechnique (80%), risques naturels, hydrogéologie, hydraulique, remédiation des sols, dans la plupart des cas à l’issue de leur stage de fin d’étude.

LE CONTENU DE LA FORMATION

Vous pouvez retrouver toutes les précisions sur les éléments pédagogiques du Master Géosciences Appliquées à l’Ingénierie de l’Aménagement sur notre catalogue des formations.

CONTACTS

Responsable pédagogique

  •  +33 4 79 75 87 41
  •  Jean-Luc.Got@univ-savoie.fr

Secrétariat pédagogique filière montagne

  • +33 4 79 75 87 08
  • secretariat.montagne@univ-smb.fr

Scolarité administrative Bourget

  • +33 4 79 75 81 58
  • Scolarite-Administrative.Bourget@univ-smb.fr