4 Décembre 2020 : Soutenance Tong Wei

 

Terminologie et ontologie pour l’héritage culturel : Application aux vases céramiques chinois

Vendredi 04 Décembre à 09h00 par visioconférence.

Mots clés : Humanités numériques, Web sémantique, Ontologies, Héritage culturel, Terminologie, Vase chinois.

Résumé :

Le Patrimoine (Héritage) Culturel est défini comme l’ensemble des biens matériels et immatériels d’un groupe ou d’une société hérités des générations passées. Les vases sont parmi les biens culturels les plus emblématiques d’une société. Dans le cadre de ce travail nous nous sommes intéressés aux vases en céramique chinois des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911) dont il existe de nombreuses collections réparties dans différents musées en Chine. Si certaines de ces collections ont été numérisées, elles sont rarement accessibles dans un format ouvert et restent isolées. De plus, l’absence de terminologies clairement identifiées est un obstacle à la communication et au partage des connaissances. Notre travail vise à répondre à cette problématique par la mise en œuvre de pratiques relevant du web sémantique et de l’ingénierie des connaissances, et plus particulièrement par la construction sous un format du W3C d’une ontologie dédiée aux vases chinois des dynasties Ming et Qing.

La construction de l’ontologie TAO CI (« céramique » en Chinois) respecte la façon de penser des experts dans leur conceptualisation du domaine et tient compte des normes internationales en Terminologie (ISO 1087 et ISO 704). Les deux approches reposent sur la notion de caractéristique essentielle et définissent un concept comme étant comme une combinaison unique de caractéristiques. La recherche des différences entre objets, combinée à une analyse morphologique des termes chinois dont les caractères sont porteurs de sens au regard des connaissances du domaine, permet d’identifier les caractéristiques essentielles. La définition des concepts repose sur l’idée qu’un concept est un ensemble de caractéristiques essentielles suffisamment stable pour être nommé en langue. Nous avons ainsi proposé une méthode spécifique de construction d’ontologies guidée par les termes et les caractéristiques essentielles du domaine. Nous avons également été amenés à introduire de nouveaux termes (néologismes) en anglais et des concepts sans désignation en langue à des fins de structuration de l’ontologie. La définition des termes en langue naturelle, définition aristotélicienne, s’appuie sur la définition formelle des concepts dénotés par les termes. La construction de l’ontologie a été faite à l’aide de l’environnement Protégé, environnement le plus utilisé pour la construction d’ontologies au format du W3C (RDF/OWL). La notion de caractéristique essentielle n’existant pas en Logique de Description, il a fallu les traduire et pour cela nous avons proposé quelques principes. La dimension terminologique a été réduite, comme c’est souvent le cas, à des annotations (SKOS, RDFS) sur les concepts. L’ontologie TAO CI est liée à des ressources externes telles que CIDOC CRM et ATT Getty pour la partie conceptuelle, et à des musées pour les objets. Enfin, nous avons évalué l’ontologie TAO CI du point de vue du domaine (couverture) et de son implémentation. Elle est en accès libre à l’adresse : http://www.dh.ketrc.com/otcontainer/data/OTContainer.owl

La dernière phase du projet a consisté à réaliser un site web dédié. Ce site donne accès aux différentes ressources du projet et en particulier à un dictionnaire électronique bilingue (anglais, chinois) des vases des dynasties Ming et Qing.

Les entrées de ce dictionnaire correspondent aux classes OWL de l’ontologie : http://www.dh.ketrc.com/ L’ontologie TAO CI est, à notre connaissance, la première ontologie au format du web sémantique de vases en céramique chinois, ouverte et réutilisable. Elle est une illustration d’une démarche guidée par les termes et les caractéristiques essentielles du domaine qui peut être appliquée à la construction d’ontologies dans d’autres domaines du patrimoine culturel chinois.

 

 

26 novembre 2020 : soutenance de thèse de Mikaël Jacquemont

Cherenkov image analysis with deep multi-task learning from single-telescope data.

Jeudi 26 novembre 2020 à 9h à l’Université Savoie Mont Blanc, en mode distanciel uniquement.

Pour la soutenance et les questions/réponses :

Après la délibération du jury :

 

REMARQUES :

  • les icônes sont activées dans les minutes qui précèdent chaque événement,
  • les liens YouTube et Facebook sont susceptibles de changer en cas de problème technique, donc n’hésitez pas à revenir ici et à cliquer à nouveau sur l’icône active.