Label européen

Il concerne les doctorants des établissements d’enseignement supérieur des pays membres de la Communauté Européenne, étendue aux autres états de l’Association Européenne de Libre Échange (Suisse, Islande, Norvège, Liechtenstein)

Le doctorat européen est un label décerné en sus du doctorat lorsque les conditions suivantes sont remplies :

  • Le doctorat devra avoir été préparé en partie lors d’un séjour d’au moins un trimestre dans un autre État européen,
  • L’autorisation de soutenance est accordée au vu de rapports rédigés par au moins deux professeurs ou assimilés appartenant à des établissements d’Enseignement Supérieur de deux États européens, autres que celui du pays où la soutenance a lieu (le référent du laboratoire d’accueil ne peut pas être un rapporteur ayant participé à la réalisation de la thèse),
  • Au moins un membre au moins du jury doit appartenir à un Établissement d’Enseignement Supérieur des deux États européens, autre que celui du pays où la soutenance a lieu,
  • Une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue nationale européenne autre que le français.

Mise en œuvre du label européen

Un candidat ou une candidate qui souhaite le label européen doit le signaler à son École Doctorale de rattachement en amont de la procédure de soutenance de sa thèse. Après avis de la directrice ou du directeur de l’École Doctoral de rattachement et de la directrice ou du directeur du Collège Doctoral de l’USMB, la label européen lui est accordé ou non.

Le formulaire de demande doit impérativement être généré depuis ADUM .

Ce label « Doctorat européen » n’apparait pas sur le diplôme de Doctorat mais fait l’objet d’une attestation délivrée par l’université et signée par son Président.