Sportifs de Haut niveau à l’USMB – Max Curtil

Publié le lun 27 Fév 2017

« Les limites sont là pour être dépassées. »

Depuis 2007, Max Curtil, étudiant en Licence Marketing et Communication à l’IAE Savoie Mont Blanc, enchaîne les compétitions de ski alpin. À 14 ans, il gagne le classement général des championnats de France minimes, puis décroche 4 podiums en championnats de France cadets les deux années suivantes, pour enfin remporter une FIS élite en 2010. Grâce à ces très bons résultats, Max intègre l’équipe de France Juniors de ski alpin, où il restera pendant 2 saisons. Aujourd’hui, du haut de ses 23 ans, Max comptabilise plus de 200 compétitions au niveau national et international, alternant entre les catégories Slalom, Giant Slalom ou Super G.

RENCONTRE AVEC MAX CURTIL

« Dans mes plus jeunes années, je faisais du ski et du foot. Pourtant il n’y avait qu’un sport qui me procurait de vraies sensations. Ça a été mon critère de décision. Le ski alpin, ou slalom, est un sport de glisse où l’alchimie entre la vitesse et la précision est boosté par l’adrénaline. Mon sport me donne une ligne de conduite, il me permet de me fixer des objectifs et de m’y tenir. Quand d’autres ouvriraient une Bible, je sors mes skis. Les montagnes et leur manteau blanc, m’apaisent, me rendent humble et me font réaliser la chance que j’ai. »

Grâce au cursus ski-études de l’IUT d’Annecy, puis à l’aménagement spécifique de la licence Marketing et Communication à l’IAE Savoie Mont Blanc, Max a pu concilier ses études et sa carrière de sportif pendant toute sa formation universitaire.

« Ces cursus m’ont permis d’être libérés durant l’hiver pour l’entrainement et la compétition car le programme était étalé sur plus d’années que lors d’une formation classique. J’ai ainsi pu faire des études correspondant à mes ambitions professionnelles. » 

« Être sportif de haut niveau est arrivé naturellement, au fur et à mesure que j’atteignais mes objectifs. Même si le fait de devenir champion du monde un jour a toujours été un rêve, je me suis plutôt donné plusieurs objectifs à court terme en tentant de progresser petit à petit et d’aller chaque jour un peu plus haut. Aujourd’hui mes objectifs sont plus modestes, je suis proche de la fin de carrière donc je pense aussi à ma reconversion. En parallèle de la compétition, je passe mon brevet d’état de moniteur de ski pour à terme devenir entraîneur de ski. »

EN SAVOIR PLUS

Sur la charte d’accueil des sportifs de haut niveau, objet de cette exposition

Sur les sections aménagées sports-études