Des étudiant-e-s qui s’impliquent : Guillaume de l’IAE court contre la déforestation au Mexique

Publié le mar 26 Sep 2017

“Run Forest, run !” C’est le nom du projet un peu fou de Guillaume Levêque, étudiant actuellement en stage à Mexico, qui a décidé de courir les 42 kilomètres du Marathon de Mexico le 27 août prochain, pour l’association ProNatura. Son objectif ?  Récolter 3 000 euros pour permettre de planter 1 hectare d’arbres au Mexique (approximativement 1000 arbres) et financer sa plantation et sa conservation.

LA GÉNÈSE DU PROJET

Étudiant en 2ème année de Master Commerce et Management International, spécialisé en Management de Zones Exports à l’IAE Savoie Mont Blanc, Guillaume effectue son stage de fin d’études chez Business France Mexico où il travaille à l’organisation du Forum d’Affaires Franco-Mexicain 2017. Il a en charge notamment la prospection, l’organisation logistique et la gestion du site internet de l’événement. Après 3 mois, il poursuit son stage à la Chambre de Commerce Franco-Mexicaine dans le service d’appui aux entreprises. “Ma formation universitaire m’a permis d’acquérir des connaissances, notamment en gestion du temps, des méthodes de recherche et de prospection, de négociation et d’utilisation d’un discours commercial. J’ai pu mettre tout cela en œuvre pendant mon stage lors de mes missions de prospection et d’études de marché pour aider les entreprises françaises dans leur développement au Mexique. J’ai également eu pour mission l’organisation d’une journée sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE) avec le comité chargé de ce sujet, car c’est aussi le sujet de mon mémoire.” explique Guillaume.

Nouveau pays, nouvelle culture, son expérience au Mexique lui donne envie de s’essayer à de nouvelles choses : cuisiner avec des produits locaux mexicains, apprendre à jouer d’un instrument de musique, et se lancer des défis. Rapidement, il pense au marathon, qui lui parait être un défi sportif et mental très symbolique et plus intense que n’importe quel effort qu’il a pu faire auparavant. Courir oui, mais pas sans but. “Je suis de plus en plus sensible aux thèmes touchant au développement durable, à la protection de l’environnement, à l’éthique dans le monde des affaires… et toutes sortes de projets proposant des solutions alternatives et une remise en question pour un bien commun. Cette année, j’étais président du BDE de ma promotion à l’IAE. Nous avons mis en place une activité de revente de panier de fruits et légumes locaux et de saison pour les étudiant-e-s et les personnel-le-s de l’IAE. J’avais envie de continuer à m’impliquer. J’ai décidé de courir pour une cause que je pense juste et actuelle et qui me tient vraiment à cœur : la protection et conservation de l’environnement et j’ai pensé que planter des arbres était une action assez symbolique et simple. Cela parle à tout le monde et c’est une image de renouveau et d’espoir.” 

Guillaume part à la recherche d’associations locales mexicaines. Il les contacte afin de présenter son projet et leur propose de replanter des arbres à travers le marathon. L’association ProNatura, qui lutte contre le fléau de la déforestation au Mexique et pour la préservation de l’environnement, est séduite par son projet et décide de se joindre à l’aventure. “Au départ, nous étions partis sur un arbre par kilomètre, soit un total de 42 arbres. Mais ce projet n’était finalement pas suffisamment ambitieux . Nous avons donc décidé de pousser le challenge à 1 hectare de forêt, environ 1 000 arbres replantés pour une somme à collecter de 3 000 euros”.

Guillaume s’entraîne au moins deux fois par semaine, souvent le matin avant d’aller rejoindre son lieu de stage. Il enchaîne les distances de 10 à 12 kilomètres et essaie de sensibiliser le maximum de gens à son projet, notamment en mettant en place une cagnotte en ligne afin que chacun de là où il se trouve dans le monde, puisse participer à hauteur de ce qu’il veut et peut. L’intégralité de cette cagnotte sera reversée un jour après le marathon à l’association, qui lui donne par ailleurs l’opportunité de venir aider à planter les arbres de ses propres mains.

EN SAVOIR PLUS