Le pôle enquête : à la pointe de la technologie, pour répondre à des exigences scientifiques et économiques

Publié le jeu 9 Fév 2017

Une plateforme modernisée pour être à la pointe de la technologie

L’année 2017 a été mise à profit pour renouveler la plateforme du Pôle enquête en la dotant d’outils de pointe, dans un espace entièrement repensé.

Sur un marché des études très concurrentiel, qui évolue en permanence, le Pole enquête occupe un positionnement singulier, à la pointe des réflexions théoriques et des outils de recueil ou d’analyse des données. En 2016 et 2017, différents investissements ont permis à l’infrastructure de se renouveler en profondeur afin de l’adapter aux nouvelles exigences liées à la montée en puissance des big data.

Une entité pour répondre à des exigences scientifiques et économiques

Le Pôle enquête a été mis en place, il y a dix ans, au sein du laboratoire LLSETI ; laboratoire rattaché à l’UFR Lettres Langues et Sciences Humaines (LLSH) de l’Université Savoie Mont Blanc.

Cette plateforme originale répond, depuis son origine, à plusieurs objectifs :

  • favoriser la recherche sur contrat, notamment avec des commanditaires extérieurs à l’université ;
  • améliorer les protocoles d’enquête existants ;
  • permettre la professionnalisation des étudiants de master en les associant aux travaux du Pôle enquête.

 

 

Une ressource unique et reconnue auprès d’une diversité d’acteurs du territoire

Structure hybride où se mêlent en permanence recherche fondamentale et recherche appliquée, réflexions méthodologiques et pratiques, le Pôle enquête constitue aujourd’hui une interface unique en son genre entre démarche scientifique et demande sociale.

Sa vocation n’est pas d’être un prestataire de service pour l’administration d’enquête sur la base de protocoles standardisés ou stéréotypés. Son ambition est plutôt de tester, en conditions réelles, le caractère innovant et pertinent de nouvelles logiques autour des questions d’échantillonnage, de big data, d’articulation entre le qualitatif et le quantitatif, ce en partenariat étroit avec des collectivités territoriales, des institutions, des entreprises, des associations et d’autres laboratoires universitaires.

Le Groupe la Poste, la Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc, l’Agence de Maîtrise et de Développement de l’Énergie (ADEME), le Ministère de la Transition écologique, Savoie Mont Blanc Tourisme (SMBT), des entreprises du secteur privé (Albedo énergie, AMO Infusion, EDF, etc.), Médecins de Montagne, font partie des structures qui ont fait appel, sous forme contractuelle, aux compétences scientifiques et techniques du Pôle enquête autour de problématiques diverses.

Quelques partenariats en cours

  • Depuis deux ans le Pôle enquête conduit, pour la Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc, une enquête de terrain doublée d’une analyse à partir de l’ensemble des données existantes afin de comprendre les dynamiques d’évolution des structures agricoles (GAEC) et d’identifier les points forts/faibles des exploitations situées en Savoie et Haute-Savoie.
  • Après plusieurs années de collaboration avec Médecins de Montagne, le Pôle enquête a mis en œuvre en 2016 un outil informatique spécifique de récolte des données à partir desquelles est produite la plus grosse base statistique mondiale en traumatologie des sports de montagne. Chaque année, une dizaine d’étudiants de licence et de master collaborent à l’administration de cette enquête.
  • Appuyé par les étudiants de 1ère année de master Sciences Sociales Appliquées aux Métiers des Études et de l’Enquête (SSAMEE) de l’USMB, le Pôle enquête expertise, pour le compte de Savoie Mont-Blanc Tourisme (SMBT), les méthodologies de segmentation de la clientèle touristique en montagne afin de proposer, à terme, des approches plus fines pour mieux cerner les attentes, l’évolution des comportements, etc.

En savoir plus

Contacts :