« Femmes de Science de l’USMB » – Caroline Antion, chercheuse au SYMME

Publié le mar 5 Sep 2017

Caroline Antion, maître de conférences à l’IUT d’Annecy, chercheuse au laboratoire des Systèmes et Matériaux pour la Mécatronique (SYMME) et spécialiste en métallurgie, microstructure et thermodynamique

Longtemps partagée entre son goût pour la littérature et les langues mortes et l’attrait des mathématiques et des sciences en général, elle démarre finalement ses études supérieures en classe préparatoire Mathématiques en Lorraine et choisit ensuite d’intégrer en 1997 une école d’ingénieur pluridisciplinaire en physico-chimie du groupe INPG :  L’École Nationale Supérieure d’Électrochimie et d’Électrométallurgie de Grenoble, l’ENSEEG, devenue aujourd’hui PHELMA.

Elle se découvre un attrait pour les matériaux et pour le métier d’enseignante-chercheuse avec un groupe de maîtres de conférences passionnés et épanouis. Rencontrés dès la première année ingénieure, ils lui ont transmis leur goût pour la recherche et l’enseignement. Elle poursuit donc naturellement en option Matériaux et prend rapidement conscience de son aptitude à embrasser une carrière d’enseignante-chercheuse plutôt que d’ingénieure. Elle s’engage donc en double cursus en DEA Matériaux et Génie des Procédés et conforte son attrait pour les matériaux, leur structure et leurs propriétés au cours de divers stages au Laboratoire de Thermodynamique et Physicochimie Métallurgiques (LTPCM) de Grenoble (devenu SIMAP). Elle y rencontre sa future directrice de thèse qui lui propose d’explorer les alliages de magnésium dans le cadre d’un nouveau projet pour des applications structurales. Elle obtient son doctorat en Sciences en 2003, et ses travaux de recherche lui vaudront le prix de thèse de l’INPG. En parallèle, elle démarre l’enseignement l’enseignement avec un poste de monitorat et s’épanouit dans les échanges didactiques avec les étudiantes et les étudiants. Convaincue sans jamais douter qu’enseigner et chercher sont les maîtres mots de son projet professionnel, elle part six mois en post-doctorat au CNRS à Marseille pour compléter sa formation en matériaux et décroche finalement un poste de maître de conférences à l’IUT d’Annecy et au laboratoire LAIMAN (devenu SYMME) en septembre 2004.

Intégrée au département Génie Mécanique et Productique, elle y enseigne avec conviction et exigence la Science des matériaux, la Thermodynamique et les Mathématiques et s’implique naturellement dans la vie du département (responsable communication, encadrement de projets, suivi de stages). Soucieuse de guider au mieux ses étudiantes et étudiants pendant leur cursus, elle s’engage encore davantage en tant que directrice des études et s’occupe maintenant de la responsabilité des poursuites d’études. Elle participe également à la vie universitaire en tant que membre élue au conseil documentaire de l’université.

Spécialisée dans l’étude des matériaux métalliques, Caroline s’investit dans la recherche amont de connaissances, développement et d’optimisation d’alliages pour des applications diverses et variées alimentant de grands secteurs de recherche tels que l’énergie ou la santé. Elle met toute son impétuosité de chercheuse dans l’étude des diagrammes de phases et de la microstructure des métaux. Passionnée par la microscopie, elle élabore de nouveaux alliages, les caractérise et les transforme par le biais de traitements thermiques pour en améliorer les propriétés. Elle s’intéresse tout dernièrement à de nouveau aux alliages de magnésium pour des applications biomédicales.

En savoir plus