Mieux vivre ensemble – Focus sur la matinée QVT du 11 juin

Publié le sam 2 Juin 2018

Le 11 juin matin s’est déroulée dans l’amphithéâtre du LAPP une rencontre où étaient conviés tous les personnels du campus d’Annecy. Cette matinée, placée sous le thème de « Mieux travailler ensemble » a été animée sous la forme conviviale d’un théâtre forum par la compagnie « Petits pas pour l’homme » (3ph). Plus de 200 personnels y ont participé.

Cet évènement est l’une des actions proposées par le groupe projet dans le cadre de la nouvelle démarche Qualité de Vie au Travail (QVT). Initiée sur le site d’Annecy, cette démarche vise à améliorer la gestion du travail.

L’USMB a été accompagnée dans sa démarche QVT par l’Agence Régionale de l’Amélioration des Conditions de Travail (ARACT) depuis janvier 2017.

Deux groupes de travail ont été constitués :

–          un comité stratégique composé des directions du laboratoire SYMME, de l’IUT et de l’IAE, des responsables administratifs et administratives de l’IUT, l’IAE et de Polytech Annecy Chambéry, de la directrice de la BU d’Annecy, de la Directrice Générale des Services, du Médecin des personnels  de l’USMB et du Vice-Président CA ;

 

–        un comité opérationnel constitué de onze personnes : trois du laboratoire SYMME, trois de l’IUT, trois de l’IAE, une de la BU et l’infirmière du site d’Annecy.  Les personnes du comité opérationnel représentaient un large panel des différents métiers du campus d’Annecy.

 

Le comité opérationnel a restitué ses travaux le 15 décembre 2017, sous forme de plusieurs propositions d’actions concrètes et d’actions transversales. Parmi ces actions, le comité stratégique avait retenu l’organisation d’un évènement convivial sur le site d’Annecy. Après discussion, les personnels qui avaient pris en charge l’organisation de cet évènement, ont proposé une animation sous la forme d’un théâtre forum, manière conviviale d’engager une démarche réflexive. Trois situations particulières étaient à l’ordre du jour  :

  • l’accueil d’un nouvel arrivant,
  • l’attitude à avoir face à un personnel en difficulté sur son poste de travail,
  • Les modes de communication professionnels.

Chaque situation a fait l’objet d’une saynète spécifique interprétée par la compagnie 3ph. Puis, à l’issue d’un échange avec la salle, la saynète a été rejouée en proposant une réponse plus appropriée en termes de QVT. Un débriefing a été fait par l’ARACT de manière à mettre en évidence les enjeux QVT de chaque situation, souligner les points de vigilance et proposer des pistes de réflexion.

A la fin de la matinée, trois questions ont été posées aux participants qui avaient toute liberté pour répondre en déposant des post-it sur des tableaux prévus à cet effet. Selon les questions, 105 à 136 réponses ont été recueillies et analysées.