L’équipe présidentielle de l’USMB

Philippe GALEZ

Philippe GALEZ
Président

Diplômé de l’Institut National Polytechnique de Grenoble en 1985 et docteur de l’université Joseph Fourier en 1988, Philippe Galez est professeur en science des matériaux à l’université Savoie Mont Blanc depuis 2003. Après son doctorat, il a poursuivi sa carrière au CEA en qualité d’ingénieur de recherche, d’abord au Laboratoire Léon Brillouin du centre de Saclay puis au Laboratoire d’électronique et de technologie de l’information de Grenoble. Il a rejoint l’université de Savoie en 1992 et y a soutenu une habilitation à diriger des recherches en 2000.

Ses travaux de recherche ont porté sur l’élaboration, la microstructure et les propriétés de diffraction du graphite pyrolytique, pendant sa thèse à l’Institut Laue Langevin de Grenoble, puis sur les matériaux supraconducteurs à haute température critique, au CEA et à l’université de Savoie. Il s’est notamment intéressé à leur structure cristallographique, aux équilibres de phases et aux chemins de formation dans les systèmes polyconstitués correspondants, dans la perspective des applications en courant fort. Il a par ailleurs contribué à l’étude de plusieurs systèmes intermétalliques pour la catalyse. Depuis son arrivée à l’université de Savoie, devenue université Savoie Mont Blanc (USMB) en 2015, il a exercé diverses responsabilités tant en formation qu’en recherche. Il a notamment été directeur du Laboratoire d’instrumentation et des matériaux d’Annecy de 2001 à 2006, date de la création du Laboratoire Systèmes et matériaux pour la mécatronique (SYMME), responsable du département Mesures physiques de l’IUT d’Annecy de 2007 à 2011, et vice-président formation de l’université de mai 2012 à août 2017, dans les équipes conduites par le président Varaschin. Plus récemment, il a assuré le pilotage de PITON, dispositif Disrupt’ Campus de l’USMB.
Philippe BRIAND

Philippe BRIAND
Vice-président du CA, 1er vice-président en charge des ressources humaines, personnels, égalité femme-homme, systèmes d’information, affaires générales et juridiques

 

Né à Nîmes en 1970, Philippe Briand étudie à l’université́ Blaise Pascal de Clermont-Ferrand où il soutient une thèse sur les méthodes probabilistes pour les équations aux dérivées partielles en 1997. Après une année de post doctorat à l’université́ de Princeton, il rejoint l’université́ Rennes 1 et l’institut de recherche mathématique de Rennes comme maître de conférences en septembre 1998. Il est nommé́ professeur des universités à l’université́ Savoie Mont Blanc en 2008 et rejoint le laboratoire de mathématiques (LAMA, UMR 5127 CNRS et université́ Savoie Mont Blanc). Probabiliste, spécialiste d’analyse stochastique, ses travaux de recherche portent sur les équations différentielles stochastiques (EDS), notamment rétrogrades, et leurs applications en finance et pour les équations aux dérivées partielles. Ses principales contributions sont de nature théorique mais il développe également des méthodes de simulation numérique pour ce type d’équations. Il travaille actuellement sur les EDS à champ moyen. De 2010 à 2014, Philippe Briand s’investit pour la formation des enseignants du 1er degré́ comme co-responsable du master académique MEEF. Par ailleurs, il dirige le LAMA de 2014 à 2018 et participe à l’évaluation des unités de recherche en tant que conseiller scientifique au Hcéres de 2016 à 2018 après avoir été membre nommé de la 26e section du conseil national des universités. Il siège au conseil académique (CFVU) de 2012 à 2016 puis au conseil d’administration de 2016 à 2018 de l’université́ Savoie Mont Blanc. En septembre 2018, il devient directeur adjoint scientifique à l’Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions du CNRS.
Thierry ROLANDO

Thierry ROLANDO
Vice-président du CA en charge des finances, de la qualité, de la politique contractuelle et du pilotage

Thierry Rolando a débuté sa carrière dans le sport en 1979. Détaché sur un contrat de préparation olympique, il est directeur technique adjoint de la Fédération française de canoë-kayak de 1983 à 1988. Suite à une reprise d’études, il obtient un doctorat en sciences de gestion (finance) à l’université de Lyon dans le cadre d’un poste d’ATER. Ses activités de recherche portent sur les méthodes d’évaluation au service de la décision financière en entreprise et sur la gestion du risque de taux d’intérêt. En 1995, il est recruté comme maître de conférences à l’institut d’administration des entreprises (IAE) de Lyon, puis rejoint l’université Savoie Mont Blanc en 2001 et son unité de recherche IREGE. De 2005 à 2012, il est directeur de l’UFR « Activité tertiaires d’entreprises », composante qui deviendra un institut interne (article 713-9 du Code de l’éducation) en 2006, puis l’IAE Savoie Mont Blanc en 2011. Thierry Rolando a été membre des conseils d’administration de l’USMB, de Formasup Pays de Savoie et du Club des entreprises. Il a été vice-président de l’USMB en charge de la communication et du développement de 2013 à 2016, puis de 2016 à 2020, vice-président du conseil d’administration en charge des finances, du pilotage et de la qualité.
Jean-François DREUILLE

Jean-François DREUILLE
Vice-président en charge de la formation et de la vie universitaire, vice-président du Cac

Formé à Lille puis à Grenoble, Jean-François Dreuille est docteur de l’Université Pierre Mendes-France (devenue UGA) en droit privé et sciences criminelles (2002). Recruté en qualité de maître de conférences à l’Université de Savoie en 2003 (devenue Université Savoie Mont Blanc), il est membre du Centre de recherche en droit Antoine Favre et spécialiste de droit pénal. Son activité de recherche porte principalement sur les mutations contemporaines et ambivalentes de la matière pénale (HDR soutenue en 2017), en droit pénal de fond (droit pénal de « l’ennemi », état d’urgence, mouvements sociaux…) et en procédure pénale (accroissement significatif des droits fondamentaux sous l’influence notamment du droit européen). Son activité scientifique le conduit également à explorer les conséquences pénales de la judiciarisation de la montagne. Son engagement à l’USMB s’est traduit par une part active dans la création et la direction de formations (licence professionnelle, master en droit notarial), la direction de l’Institut d’Etudes Judiciaires (IEJ) et du département Droit. Il exerce entre 2012 et 2020 des fonctions de direction de la Faculté de droit en qualité d’abord de vice-doyen puis de doyen. Il est membre du Conseil national du droit.
Bernard CARON

Bernard CARON
Vice-président en charge de la transformation du 1er cycle universitaire

Docteur en sciences de l’Université Claude Bernard de Lyon, Bernard Caron commence sa carrière en 1984 comme assistant à l’École Centrale de Lyon. Recruté comme maître de conférences à l’université de Savoie en 1988 puis, après avoir soutenu l’habilitation à diriger des recherches an 1992, il est nommé professeur en 1993. Il poursuit tout le long de sa carrière ses recherches sur la commande des systèmes non-linéaires appliqués à la mécatronique puis aux grands instruments de la physique. Directeur du laboratoire Système Communiquant pendant 3 ans, il a tenté de conjuguer ses recherches avec celles menées par ce laboratoire. En parallèle, il a été chef du département Génie Électrique et Informatique Industrielle de l’IUT d’Annecy pendant 10 ans. En 2004, Il s’est engagé pour l’université en tant que vice-président pendant six années : chargé de la vie étudiante puis des technologies de l’information et de la communication éducative et enfin du système d’information. Il a poursuivi son engagement auprès des étudiants en tant que directeur du Service commun universitaire d’information d’orientation et d’insertion professionnelle. En 2020 il a été nommé porteur du projet @spire et directeur du département Apprendre.
David MELO

David MELO
Vice-président en charge de l’orientation, des relations avec les lycées et de l’insertion professionnelle

Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux (1997), David Mélo est docteur en sociologie de l’Université Bordeaux 2 (directeur : François Dubet ; 2003). Recruté en tant que maître de conférences en sociologie à l’Université d’Orléans (2004), il est, depuis 2016, maître de conférences en sociologie à l’Université Savoie Mont Blanc et chercheur au Laboratoire Langages, Littératures, Sociétés. Etudes Transfrontalières et Internationales (LLSETI, EA 3706). Ses recherches portent de manière privilégiée sur les transformations du travail, des organisations et du management, avec une attention particulière portée à la subjectivité. Dans ce cadre, il s’est notamment intéressé à la manière dont les salariés de grandes entreprises éprouvent les transformations en cours de leur travail et de leurs organisations. Cette interrogation a en particulier débouché sur la publication de l’ouvrage Les CDI dans la tourmente. Entre loyauté et désarroi (Paris, Presses de Sciences Po, 2010). Il s’est également intéressé à l’expérience d’individus et de collectifs aux prises avec les questions de justice sociale et d’égalité au travail. Il a été lauréat de la Fondation pour les Sciences Sociales, promotion 2018, sur le thème « Les mutations du travail ».
Membre titulaire élu du Conseil National des Universités (CNU) section sociologie-démographie (2011-2015), membre du jury du CAPES externe de Sciences économiques et sociales (2016-2019), il a été directeur du département de sociologie de l’Université Savoie Mont Blanc entre 2017 et 2020.
Cristina VIGNALI de POLI

Cristina VIGNALI de POLI
Vice-présidente en charge de la vie de campus, de la culture, 
de la culture scientifique, technique et industrielle, et de l’animation de la lutte contre
 les discriminations

 

Mareva SABATIER

Mareva SABATIER,
Vice-présidente en charge de la recherche, vice-présidente du Cac

Professeur des Universités en sciences économiques, Mareva Sabatier est spécialiste d’économie du travail et des ressources humaines et d’évaluation des politiques publiques. Ses recherches s’intéressent plus particulièrement aux carrières professionnelles, à l’organisation et management du travail et à la santé au travail. Après son doctorat obtenu en 2000 à l’Université d’Auvergne puis un post-doctorat à l’Université Catholique de Louvain en Belgique, elle a été recrutée en 2002 à l’Université de Savoie, devenue Université Savoie Mont Blanc en 2015. Suite à sa réussite au premier concours d’agrégation du supérieur en sciences économiques en 2012, elle a choisi de poursuivre son engagement à l’USMB où elle a exercé plusieurs responsabilités en formation et en recherche, notamment en tant que directrice du département Economie-Finance à l’IAE Savoie Mont Blanc (2005-2008 puis 2012-2016) et directrice du laboratoire IREGE (2016-2020). Mareva Sabatier est également membre élue de la 5ème section du Conseil National des Universités.
Nicolas FORESTIER

Nicolas FORESTIER
Vice-président en charge de la valorisation et des relations contractuelles avec les entreprises

Titulaire d’un doctorat de l’université Grenoble 1 en 1999, Nicolas Forestier après une année de post-doctorat au Laboratoire de Performance Motrice Humaine (Faculté de Médecine, division de kinésiologie) de l’Université Laval. (Québec, Qc, Canada) a été nommé au poste de maître de conférences au département STAPS de l’Université de Savoie (devenue depuis Université́ Savoie Mont Blanc) en 2001 puis au poste de Professeur en 2019. Formé au domaine des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS), son champ de recherche s’inscrit dans celui, plus large, des neurosciences comportementales, qui consiste à expliciter le processus de traitement sensori-moteur sur la base d’une analyse multi-échelle de la production motrice. Membre du Laboratoire Inter Universitaire de Biologie de la Motricité (LIBM EA7424), ses activités de recherche concernent principalement les modèles de contrôle (proactifs) associés aux adaptations sensori-motrices et comportementales ainsi que l’optimisation proprioceptive en lien avec la réhabilitation motrice et la prévention des blessures. La valorisation de ce travail s’est formalisée par la signature de plusieurs contrats avec le monde industriel et institutionnel. Depuis son arrivée à l’USMB, il a exercé diverses responsabilités tant en formation qu’en recherche. Il a notamment été responsable de grade, directeur des études puis directeur du département STAPS, responsable d’une thématique transversale de recherche du LIBM (interface homme/matériel – homme/environnement). Il a récemment occupé le poste de Vice-Président délégué́ à la valorisation et au transfert de technologie dans l’équipe conduite par le président Varaschin au cours du précédent mandat (2016-2020).
Laurence VIGNOLLET

Laurence VIGNOLLET
Vice-présidente en charge des relations internationales

Diplômée de l’ENSIMAG en 1988, Laurence Vignollet soutient sa thèse de doctorat en 1991 à l’Université Savoie Mont Blanc. Elle rejoint alors l’équipe de l’USMB en tant que maître de conférences en informatique. Elle enseigne à l’UFR Sciences et Montagne et réalise ses recherches au laboratoire des Systèmes et Matériaux pour la Mécatronique (SYMME). Ses travaux se situent dans le domaine du Computer-Supported Cooperative Work (CSCW). Elle effectue plusieurs séjours de recherche à l’étranger dont son post-doctorat à l’Université Libre de Bruxelles. Plus récemment, elle passe une année au sein de l’équipe ”Intelligent & Cooperative Systems Research Group (GSIC)” de la ”School of Telecommunications Engineering” de l’Université de Valladolid en Espagne. Pendant plus de 15 ans, elle a en charge les relations internationales du département informatique de l’UFR Sciences et Montagne. Dans ce cadre, elle met en œuvre plus d’une vingtaine d’accords avec des établissements étrangers partenaires. Par ailleurs, elle participe à plusieurs projets internationaux de recherche ou de valorisation. Forte de cette expérience, elle rejoint l’équipe présidentielle de l’Université Savoie Mont Blanc en janvier 2017.
Gilles FRAISSE

Gilles FRAISSE
Vice-président en charge du patrimoine et transition environnementale

Diplômé de l’Ecole Spéciale des Travaux publics, option Bâtiment en 1991 et docteur de l’INSA de Lyon en 1997, Gilles Fraisse est professeur en Energétique du Bâtiment à l’Université Savoie Mont Blanc depuis 2003. Après son doctorat, il a été ATER à l’INSA de Lyon puis recruté en 1998 comme Maitre de Conférences à l’ESIGEC, en étant rattaché au laboratoire LGCH jusqu’en 2002, avant d’intégrer le nouveau laboratoire LOCIE. Il a soutenu une habilitation à diriger des recherches en 2008. Ses travaux de recherche ont porté d’une façon générale sur l’intégration énergétique des systèmes dans le bâtiment, thème qui a constitué le fil conducteur des activités présentées dans son HDR. Il a travaillé d’une part sur le développement de nouveaux modèles basés sur l’analogie électrique, conjointement avec la validation expérimentale, et d’autre part sur l’optimisation holistique des bâtiments en intégrant la problématique des temps de calcul selon deux approches (méta-modèles et séquence réduite). Il a également travaillé sur le développement de composants innovants comme les pompes à chaleur thermoélectriques pour le chauffage des bâtiments ou des systèmes hybrides de stockage-transfert avec matériaux à changement de phase dans les installations solaires. Depuis son arrivée à l’université de Savoie, devenue université Savoie Mont Blanc (USMB) en 2015, il a exercé diverses responsabilités tant en formation qu’en recherche. Il a notamment été responsable du master international ESB « Energy and Solar Buildings » (2016-2020) et responsable de semestres à l’ESIGEC puis Polytech de 2003 à 2020. Il a également été responsable d’équipe de recherche sur les systèmes solaires au LOCIE sur la période 2010 à 2017.
Patrice MELE

Patrice MELE
Vice-président en charge du numérique et des systèmes d’information

Titulaire d’un doctorat de l’Institut National des Sciences Appliqués de Lyon en 1995 sur les « Facteurs d’échelle dans l’analyse du comportement mécanique de composites particulaires », Patrice Mele est professeur en chimie des matériaux à l’université Savoie Mont Blanc depuis 2006. Après son doctorat au LMOPS (UMR CNRS Université de Savoie), il a poursuivi ses activités de formation et de recherche à l’INSA de Lyon, dont dans l’entreprise Rhône-Poulenc Films en qualité d’ingénieur chimie en 1995. Nommé maître de conférences à l’Université de Reims-Champagne-Ardennes en 1996, il contribue notamment à la création d’un DESS sur la transformation et le recyclage des matériaux polymères. En 1998, il rejoint le laboratoire LMOPS (UdS), où il soutient une habilitation à diriger les recherches sur les « Relations entre l’architecture et le comportement mécanique de systèmes hétérogènes à matrice polymère ». Membre du laboratoire LEPMI (UMR CNRS 5279), il assure la responsabilité de différents contrats de recherche (ANR, FUI, Interreg) avec des partenaires universitaires français (LMS-X) sur la modélisation des propriétés mécaniques de composites à l’aide de modèles auto-cohérents assortis du concept de percolation, ou étrangers (HES SO, Suisse) sur les conséquences morphologiques induites par la réduction géométrique de pièces injectées en polymères. Il travaille aujourd’hui sur les matériaux pour l’énergie, notamment sur l’optimisation de la performance et la durabilité de piles à combustible de type PEMFC, à l’aide d’une approche mécanique, ou sur la compréhension des mécanismes impliqués lors de la réplication de microstructures sur des surfaces polymères pour leur conférer de nouvelles propriétés fonctionnelles avec différents collègues du laboratoire. Depuis sa nomination à l’Université de Savoie, il a exercé différentes fonctions, dont celle de porteur du projet de création du DUT « Génie Conditionnement et de l’Emballage » en 2006, puis de chef de ce département de 2007 à 2010. Il a assuré la fonction de Directeur de l’IUT de Chambéry de 2010 à 2020, complétée de celle de coordinateur du site de l’USMB de 2016 à 2020. Plus récemment, il est membre de bureau de la French Tech in the Alps Chambéry, association promouvant le développement du numérique dans les entreprises du site et du territoire.