« Femmes de Science de l’USMB » – Hélène Claret, chercheuse au CDPPOC

Publié le lun 4 Sep 2017

Hélène Claret, professeure des universités à la Faculté de Droit, chercheuse au Centre de Droit Privé et Public des Obligations et de la Consommation (CDPPOC) et spécialiste en droit de la consommation

Étudiante à la faculté de droit de l’Université Pierre Mendès France (Grenoble II), c’est à partir de la licence qu’elle se découvre un intérêt d’abord pour l’enseignement et ensuite pour la recherche. Elle s’intéresse plus particulièrement au droit communautaire, ce qui l’amène à effectuer un DEA Études européennes. Elle poursuit ensuite en doctorat dans cette même université. Sa thèse porte sur les contrats d’assurance internationaux, plus précisément, les conflits de lois en matière de contrat d’assurance. Un poste d’attachée temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) la confirme dans ce choix d’embrasser la carrière d’enseignants-chercheuse. Nommée à l’Université Savoie Mont Blanc en tant que maître de conférences en 1994, elle rejoint alors le Centre de droit de la consommation et des obligations, précurseur du CDPPOC. Ses recherches jusqu’alors tournées vers le droit international privé et le droit communautaire, s’orientent vers le droit de la consommation. Après un passage par l’Université de Perpignan Via Domitia, elle revient à l’Université Savoie Mont Blanc en 2015, en tant que professeure de droit privé.

Ses enseignements ont été longtemps assez variés. Ils sont désormais principalement assurés en master et portent sur le droit international privé, le droit matériel de l’Union européenne ainsi que le droit de la concurrence et le droit de la consommation. Elle est également responsable de la 2ème année du master Droit privé et public des obligations. Du point de vue administratif, elle est membre du Conseil de Faculté et du Conseil académique (composante formation et vie universitaire). Elle est depuis mars 2016, directrice adjointe du CDPPOC. Enfin, depuis décembre 2016, elle a pris la direction de la Commission doctorale de l’USMB.

Spécialisée en droit de la consommation, elle s’intéresse plus particulièrement au crédit à la consommation ainsi qu’aux pratiques commerciales déloyales ce qui l’amène à poursuivre ses travaux également en droit de l’Union européenne puisque les règles qui les régissent sont issues de directives européennes. En parallèle, de manière plus transversale, elle s’intéresse aux rapports entre droit et langue.

En savoir plus