Santé : les étudiantes et les étudiants de l’USMB acteurs de la sensibilisation sur leurs campus

Publié le mar 3 Avr 2018

Tout au long de l’année, les étudiantes et les étudiants de l’Université Savoie Mont Blanc (USMB) mènent des actions pour sensibiliser leurs camarades à la santé. Qu’il s’agisse de bien-être, d’équilibre alimentaire, de campagnes de prévention ou d’information soutenues par le Ministère de la Santé, de nombreuses manifestations ont été menées récemment par les étudiantes et étudiants de l’USMB, en partenariat avec le Service de Médecine Préventive de l’USMB ou d’autres partenaires extérieurs tels que la SMERRA ou l’Établissement Français du Sang (EFS).

Les associations étudiantes se mobilisent

Début février, l’association CITHEME l’asso organisait un “Petit déjeuner Santé” dans les locaux de l’IAE Savoie Mont Blanc sur le campus de Chambéry/Jacob-Bellecombette, afin d’informer les étudiantes et les étudiants sur les bienfaits d’un petit déjeuner équilibré sur leur santé et de les sensibiliser au don du sang et de moelle osseuse. Une conférence était également organisée par la SMERRA et l’Association Cassandra ACCL, qui a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre aux dons de vie (sang, plaquettes, plasma, sang de cordon, moelle osseuse) et à la leucémie du nourrisson.

“L’opération a été un réel succès. Lors de la conférence, l’amphithéâtre était complet avec 113 participantes et participants. Suite à ces interventions, 13 formulaires de pré-inscriptions pour devenir donneuse et donneur de moelle osseuse ont été complétés. Rappelons qu’un donneur est compatible pour une personne sur 60 millions dans le monde. Les chances sont infimes, il est donc important de se mobiliser.” explique Tasyana Barreira, étudiante en 1ère année de Master Management et Ingénierie des Événements à l’IAE Savoie Mont Blanc, et présidente de CITHEME l’asso.

En mars, c’est au tour de l’association Cafet’Equitable de sensibiliser les jeunes à l’importance du petit déjeuner pour leur santé. Organisé avec l’aide du Service de médecine Préventive de l’USMB et avec le soutien de l’association étudiante Légumes et Cagettes Rebelles et de la SMERRA, le “Ptit Déj” était proposé gratuitement sur le campus de Chambéry/Jacob-Bellecombette. L’occasion pour la Cafet’Equitable, qui fournissait les boissons chaudes, et les Légumes et Cagettes Rebelles, qui fournissaient les fruits frais, de présenter leurs équipes et leurs produits aux étudiantes et étudiants.

“La Cafet’ est gérée par le TRUC et par des bénévoles qui souhaitent faire perdurer ce lieu de vie ouvert il y a un peu plus de 3 ans sur le campus de Jacob-Bellecombette. Nous sommes une équipe de 6 gestionnaires et ncomptons une quinzaine de bénévoles qui nous donnent un coup de main de manière ponctuelle pour proposer aux étudiantes et aux étudiants des produits issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable” nous dit Guillaume Duchier, étudiant en 1ère année de master Histoire – Pratiques, héritages et représentations des espaces transfrontaliers, chargé du pôle événementiel du TRUC et responsable développement de la Cafet’Equitable.

Informer et sensibiliser dans le cadre de ses études

Enfin, dans le cadre de la Semaine du don volontaire de moelle osseuse, des étudiantes du DUT Gestion administrative et commerciale des organisations (GACO) de l’IUT de Chambéry ont organisé une action de sensibilisation sur le campus du Bourget-du-Lac, en partenariat avec l’EFS et l’Association Cassandra. Pas de petit-déjeuner cette fois, mais de la musique avec un concert proposé par des étudiants de GACO, et une présentation autour du don de moelle osseuse suivie d’un quiz, avec des goodies à la clé pour les plus attentives et attentifs !

“L’événement s’est très bien déroulé et le résultat a dépassé nos espérances ainsi que celles de Morgane, la commanditaire du projet qui travaille pour l’EFS, puisque 33 personnes se sont pré-inscrites au don volontaire de moelle osseuse. La réussite de cette journée nous aura permis de prendre confiance en nos capacités de communication et en notre capacité à gérer plusieurs activités sur le même événement.” expliquent Mathilde Martin, Léa Romeas, Manon Emptaz, Emeline Doucet et Nina Clarin, toutes étudiantes en 1ère année de DUT GACO, qui ont monté ce projet dans le cadre de leurs études.

En savoir plus