Remise d’un doctorat honoris causa de l’USMB à Marcel Jean, directeur de la Cinémathèque Québécoise et délégué artistique du Festival du Film d’Animation d’Annecy

Publié le mar 8 Mai 2018

Le samedi 16 juin 2018 à 10h, Denis Varaschin, président de l’Université Savoie Mont Blanc, remettra, dans le grand salon de la Mairie d’Annecy,  un doctorat honoris causa à Marcel Jean, directeur général de la Cinémathèque québécoise et délégué artistique du Festival international du film d’animation d’Annecy, en présence de Jean-Luc Rigaut, maire de la commune nouvelle d’Annecy et Dominique Puthod, maire de la commune déléguée d’Annecy et président du CITIA.

À propos de Marcel Jean

Marcel Jean est délégué artistique du Festival international du film d’animation d’Annecy depuis juin 2012 et directeur général de la Cinémathèque québécoise depuis mais 2015.

Il est aussi producteur, réalisateur (Le rendez-vous perpétuel, 1989; État critique, 1992; etc.) et scénariste (Dehors novembre de Patrick Bouchard, 2005). Co-auteur du Dictionnaire du cinéma québécois (Éditions du Boréal, 1988), auteur du Dictionnaire des films québécois (Éditions Somme toute, 2014) et auteur de plusieurs livres sur le cinéma d’animation (Le langage des lignes, 1995; Pierre Hébert, l’homme animé, 1997, etc.), critique à la revue 24 images, il dirige le studio d’animation du programme français de l’Office National du Film de 1999 à 2005. Les films qu’il produit ont remporté plus de 150 prix internationaux, dont l’Ours d’or du court métrage au festival de Berlin (Âme noire, 2001, réalisé par Martine Chartrand), l’Ours de cristal au festival de Berlin (Nuit d’orage, 2003, Michèle Lemieux), le Cristal du court métrage d’Annecy (Histoire tragique avec fin heureuse, 2006, Regina Pessoa) et quatre prix Jutra du meilleur film d’animation (Âme noire, Martine Chartrand, 2001; Les ramoneurs cérébraux, Patrick Bouchard, 2002; Isabelle au bois dormant, Claude Cloutier, 2007; Robe de guerre, Michèle Cournoyer, 2009). De 2006 à 2014, au sein de la société de production L’Unité centrale, il produit ou coproduit plusieurs films dont L’homme qui dort (Inès Sedan, 2009), D’aurore (Serge Clément, 2011, prix du meilleur film d’art et d’expérimentation québécois), Joda (Theodore Ushev, 2012) et Arwad (Samer Najari, 2013). Directeur du programme documentaire à l’Institut national de l’image et du son (INIS) de 2012 à 2015, il a aussi enseigné la critique, de même que l’histoire et l’esthétique du cinéma à l’Université de Montréal de 1986 à 2013. Il a été vice-président des éditions Les 400 coups de 2005 à 2008 et vice-président de Québec Cinéma (qui organise les Rendez-vous du cinéma québécois et le Gala des Jutra) de 2015 à 2017.

En juin 2012, il succède à Serge Bromberg à titre de délégué artistique du Festival international du film d’animation d’Annecy et en mai 2015 il devient directeur général de la Cinémathèque québécoise.

Marcel Jean a remporté à deux reprises le prix AQEC-Olivieri et est le septième récipiendaire du « Lifetime Achievement Award for Outstanding Contribution to Animation Theory », remis à Zagreb, en Croatie.

En savoir plus