L’association PRISM solidaire de la collecte européenne de vêtements pour des réfugiés

Publié le mar 13 Nov 2018

Fondée en 2011 afin d’entretenir la cohésion entre les étudiants de la filière montagne de l’UFR Sciences et Montagne, l’association PRISM regroupe 44 adhérentes et adhérents issus du master Sciences de l’environnement appliquées à la montagne – Équipement, protection et gestion des milieux de montagne (SEAM-EPGM) ainsi que des étudiantes et étudiants de la licence professionnelle Valorisation des Espaces Montagnards (VALPESMONT). Cette année, nos étudiantes et étudiants ont répondu à l’appel de l’association Riders For Refugees, qui collecte des vêtements chauds (vestes de ski, polaires, etc.) à destination des réfugiés d’Europe.

“Il est important qu’une association étudiante organise des événements de solidarité, surtout par les temps qui courent… On a donc organisé cette collecte sur le campus du Bourget-du-Lac en invitant les étudiants et les personnels de l’USMB à participer à la collecte. Nous avons reçu plusieurs kilos de vêtements, dont des doudounes avec l’ancien logo de l’université, de la part de la direction de la communication de l’USMB. Avoir pu mobiliser autant de monde sur ce projet, c’est une réussite ! ” explique la présidente de l’association Louise Maris, étudiante en 2ème année de master Sciences de l’environnement appliquées à la montagne – Ecologie des milieux de montagne : observation, rétrobservation, gestion (ECOMONT).

L’association PRISM organise également plusieurs événements sur le campus au cours de l’année, dont le Forum Montagne Pro en février, moment de rencontre et d’échanges avec les anciens étudiants de la filière montagne, ou encore des micro-conférences avec des  doctorants du laboratoire Environnements, Dynamiques et Territoires de la Montagne (EDYTEM).

“L’idée est de créer un maximum de cohésion entre les étudiantes et étudiants actuels et les anciens qui sont maintenant diplômés. C’est vraiment intéressant d’avoir des conseils, des témoignages, des avis professionnels, de la part des diplômés, ça permet de se projeter un peu plus dans le monde du travail quand on est encore étudiants” ajoutent Maryne Bonnin (trésorière de l’association) et Aline Lemarié (secrétaire de PRISM), toutes deux étudiantes en 2ème année de master EPGM.

EN SAVOIR PLUS