Politique de recherche

Située entre Grenoble, Lyon et Genève, aux frontières de la Suisse et de l’Italie, l’Université Savoie Mont Blanc est un établissement pluridisciplinaire, reconnu pour ses formations et ses travaux de recherche aux niveaux régional, national et international.

Dans un environnement exceptionnel, l’Université Savoie Mont Blanc propose à ses 14 000 étudiants des parcours diversifiés aux trois niveaux européens : Licence, Master et Doctorat (LMD) dans lesquels s’insèrent les formations d’ingénieur et les DUT.

Acteur essentiel du développement scientifique, intellectuel et économique des pays de Savoie et de l’espace rhônalpin, elle développe ses activités de recherche dans des domaines très variés : en sciences exactes et naturelles, en sciences pour l’ingénieur et en sciences humaines et sociales.

Ouverte sur l’extérieur et très souvent distinguée pour ses relations internationales, l’Université Savoie Mont Blanc tire profit de sa situation géographique transfrontalière pour mettre en œuvre des collaborations avec les universités de Turin, Vercelli, Lausanne et Genève, en complément de ses partenariats avec les universités de Grenoble et de Lyon.

Cet environnement scientifique de qualité est renforcé par la proximité du CERN de Genève, le plus grand accélérateur de particules au monde, et les grands équipements présents à Grenoble. L’USMB fait partie de la Communauté d’Universités et d’Établissements (ComUE) de l’Académie de Grenoble.

Sur le site annécien, l’Université Savoie Mont Blanc s’implique en outre dans la Cité des Techniques de l’Image et de l’Animation (CITIA).

La recherche à l’Université Savoie Mont Blanc présente également d’autres caractéristiques majeures :

 

Champs de formation et de recherche

l’Université Savoie Mont Blanc a défini 6 champs, communs aux formations et à la recherche :

  • Sciences Fondamentales, Terre, Environnement
  • Technologies : Mécatronique, Énergies-Bâtiment, Numérique
  • Entreprise, Gouvernance, Responsabilités
  • Comportements, Images, Cultures et Sociétés
  • Montagne, Tourisme, Sports, Santé
  • Métiers de l’Enseignement

Ces champs regroupent les laboratoires de recherche, au nombre de 19, dans lesquels sont accueillis les enseignants-chercheurs et chercheurs de l’Université Savoie Mont Blanc. Les laboratoires participent également à une dynamique académique autour des pôles scientifiques mis en place au niveau de la ComUE.

 

Axes transversaux

L’université s’appuie sur les compétences de ses laboratoires pour développer des actions interdisciplinaires autour de trois axes transversaux :

  • Montagne
  • Énergie – Bâtiment
  • Physique et Mécatronique

La recherche autour de ces trois axes singularise l’université aux niveaux national et international.


Montagne

Le thème montagne est porteur : les problématiques d’environnement, d’écologie, de croissance de l’économie et du développement des territoires, l’apparition des nouvelles pratiques touristiques, culturelles, sportives, de santé et de loisirs soulevant des questions juridiques, sociétales et environnementales, sont au cœur des préoccupations des acteurs des territoires montagnards. Le potentiel scientifique de cette thématique apparaît dans de très nombreuses unités de l’établissement, qui dispose donc de forces conséquentes, déjà mobilisées ou encore mobilisables.

Énergie – Bâtiment

La thématique énergie-bâtiment porte en elle les questions liées à l’environnement et à la problématique de l’énergie sobre et décarbonée. En 2006, sur le site du Bourget-du-Lac, les pouvoirs publics ont créé l’Institut National de l’Énergie Solaire (INES) qui regroupait le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR), la région Auvergne-Rhône-Alpes, le département de la Savoie, l’ADEME, le CEA, l’USMB, le CNRS et le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). Depuis, l’INES a connu une croissance importante, qui en fait l’un des trois principaux centres mondiaux dans le domaine : aujourd’hui, un peu plus de 200 chercheurs et enseignants-chercheurs présents sur le site sont impliqués dans les activités de l’INES, avec une forte interaction avec le pôle de compétitivité Tenerrdis.


Physique et Mécatronique

L’université abrite sur le site annécien deux laboratoires de physique fondamentale : l’un dans le domaine de la physique des particules expérimentale (LAPP) et l’autre de la physique théorique (LAPTh). En forte interaction avec le CERN à Genève, ils regroupent un potentiel de recherche important, avec des moyens humains et des locaux soutenus en grande partie par le CNRS.

Par ailleurs, les grandes entreprises de l’industrie du décolletage, très présente en Haute-Savoie, ont été à l’origine de l’émergence d’un pôle de compétitivité mécatronique. Il est structuré autour du Centre technique du décolletage (CTDEC), de la plate-forme technologique franco-suisse MIND, des collectivités locales et de l’USMB. Inaugurée en 2013, la maison de la mécatronique fédère les grands acteurs, en particulier le laboratoire de recherche Polytech SYMMEThésame, le CETIM, le LAPP et le pôle de compétitivité Mont-Blanc Industries.