Préparer son départ : informations pratiques

Avant de partir en mobilité, préparez votre séjour et renseignez vous sur votre destination.

Consultez le site du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères

  • Lisez attentivement les informations données dans l’onglet « Conseils aux voyageurs ».
  • Il est vivement recommandé de suivre les conseils figurant en particulier dans la rubrique « Sécurité » afin de garantir votre sécurité personnelle.
  • La rubrique « Dernière minute » vous alerte sur les événements récents qui pourraient avoir un impact sur votre sécurité.

Inscrivez-vous sur la page « Ariane » du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
Le système « Ariane » permet de vous signaler gratuitement et facilement auprès du Ministère.
Vous recevrez des recommandations de sécurité par SMS ou par courriel si la situation du pays le justifie.
Vous serez alerté en cas de crise dans votre pays de destination.

Quels papiers pour quelle destination ?

En Europe
Pour un séjour dans un pays de l’Union Européenne, de l’Espace Economique Européen ou en Suisse, la carte d’identité ou le passeport en cours de validité suffit.
Attention : depuis le Brexit, le Royaume-Uni ne fait plus partie, ni de l’Union Européenne, ni de l’Espace Economique Européen.

Autres pays
Pour savoir si votre pays de destination exige un visa :

Au Québec
Pour un séjour d’études au Québec d’une durée inférieure ou égale à six mois, l’étudiant n’est pas tenu d’obtenir au préalable un visa d’études et le certificat d’acceptation du Québec (mais vous ne pourrez pas travailler, ni faire de stage).
Consultez le site du Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) du Québec.

  • En Europe :
    Pour un séjour dans un pays de l’Union Européenne, de l’Espace Economique Européen ou en Suisse, la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) vous permettra d’attester de vos droits à l’assurance maladie et de bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour.
  • Au Québec :
    En vertu du « Protocole d’entente entre le gouvernement du Québec et le gouvernement de la République française relatif à la protection sociale des étudiants et des participants à la coopération », les ressortissants français poursuivant leurs études au Québec sont admis aux prestations de l’assurance-maladie et de l’assurance-hospitalisation en vigueur au Québec ; ils en bénéficient aux mêmes conditions que les étudiants québécois.
    Pour obtenir la carte d’assurance-maladie du Québec pour votre participation à un échange interuniversitaire, vous devez en faire la demande à la Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ) à l’aide du formulaire d’inscription prévu à cet effet, en y joignant une copie du formulaire SE 401-Q-106 et du certificat  d’acceptation du Québec (CAQ) pour études émis par le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).
  • Ailleurs dans le monde :
    Pour un séjour dans les autres pays, il est obligatoire de détenir une couverture d’assurance médicale valide dans le  pays.
    Contactez votre mutuelle étudiante pour prévoir une couverture santé adaptée.

Pour en savoir plus :

Vérifiez la validité de votre assurance responsabilité civile pour le pays d’accueil.
Souscrivez un complément si nécessaire, notamment pour le rapatriement sanitaire.

Si vous voyagez en voiture, pensez à souscrire une extension d’assurance pour les pays en transit et le pays d’accueil et veuillez à ce que l’équipement du véhicule soit conforme à la règlementation en vigueur.

Pour en savoir plus :

Ministère des Affaires étrangères : conseils aux voyageurs

Vérifiez les recommandations et obligations vaccinales, ainsi que l’état d’hygiène de votre pays d’accueil :

L’Institut Pasteur vous guide

Votre voyage sera également l’occasion de vérifier si votre carnet de vaccinations est à jour.

Une expérience à l’étranger peut s’avérer difficile ou prodigieusement enrichissante suivant votre degré de préparation.

N’oubliez pas que vous serez à l’étranger les ambassadeurs de votre université, de votre région et de votre pays.

Pour un maximum de bénéfices à l’étranger :

  • Ne restez pas toujours entre Français
  • Mélangez-vous avec les étudiants du pays d’accueil : inscrivez-vous à des activités sportives ou culturelles, participez à des associations, vivez en colocation…
  • Profitez de l’occasion pour échanger avec tous les autres étudiants internationaux et découvrir leur culture !