Mobilité des doctorants

En tant que doctorant inscrit à l’USMB

Vous avez la possibilité de partir en mobilité intra-européenne dans le cadre du programme Erasmus+.

Vous pouvez solliciter une bourse de stage Erasmus+ (voir ci-dessous).

fleche

Si vous êtes doctorant contractuel de l’USMB

En tant que personnel de l’établissement, vous pouvez prétendre à une mobilité d’enseignement et/ou de formation (valable pour une école d’été).

Mobilité des personnels

Bourse Erasmus+

Les doctorants peuvent effectuer :

  • une mobilité de stage en entreprise ou au sein d’une organisation (de 5 à 30 jours ou de 2 à 12 mois) dans un pays participant au programme Erasmus+.

Contactez les relais des relations internationales de votre composante.

Tous les doctorants inscrits à l’USMB pour l’année universitaire concernée par la mobilité.

Le doctorant doit avoir l’acceptation du directeur de thèse, ainsi que du directeur de l’école doctorale de rattachement sur la cohérence de sa mobilité par rapport à son sujet de thèse.

L’université partenaire/entreprise d’accueil devra accepter le contrat pédagogique et la convention de stage avant la mobilité.

Dans un pays participant au programme Erasmus+ :

  • Pays de l’Union Européenne
  • Pays participants non membres de l’UE : Islande, Liechtenstein, Macédoine du Nord, Norvège, Serbie, Turquie

Vous pouvez consulter :

Mobilité de stage

Les doctorants peuvent faire une mobilité sous la forme d’un stage dans une entreprise/organisation d’un autre pays européen.

La période de stage à l’étranger est encadrée par l’établissement d’envoi (français) et l’entreprise/organisation d’accueil qui concluent avec l’étudiant une convention de stage.

L’université partenaire/organisation/entreprise d’accueil doit accepter le contrat pédagogique avant la mobilité.

Programme intensif hybride ou Blended Intensive Programm (BIP) :

La mobilité hybride désigne une mobilité physique combinée à une composante virtuelle facilitant l’apprentissage collaboratif en ligne fondé sur l’échange et le travail en équipe. Cette composante virtuelle peut par exemple amener des apprenants de différents pays et de différentes filières d’études à se réunir en ligne pour suivre des cours ou œuvrer collectivement et simultanément à l’accomplissement de tâches qui sont reconnues comme faisant partie de leur programme d’études.

La mobilité doit s’effectuer pendant l’année universitaire.

Mobilité de stage :

Durée entre 5 et 30 jours ou de 2 mois (60 jours) à 12 mois pour les mobilités de stage.

NB : la durée maximale de financement de l’USMB est de 120 jours.

Programme intensif hybride ou Blended Intensive Programm (BIP) :

Mobilité virtuelle (cours à distance) + mobilité physique entre 5 et 30 jours

Les financements attachés à ces mobilités sont des forfaits européens.

Bourse de stage Erasmus+ : 

  • courte durée : 70€/jour du 5ème au 14ème jour d’activité puis 50€/jour du 15ème au 30ème jour d’activité
  • longue durée (+ de 2 mois) : entre 360 et 480€/mois selon le pays de destination

montant prévisionnel fixé à partir des informations de l’année précédente :

  • Pays du groupe 1 : 480€ par mois
  • Pays du groupe 2 : 420€ par mois
  • Pays du groupe 3 : 360€ par mois

Groupes Pays :

Groupe 1 : Danemark, Finlande, Islande, Irlande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Suède
Groupe 2 :
Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal
Groupe 3 : République de Macédoine du Nord, Bulgarie, Croatie,  Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Turquie, Serbie, Slovaquie, Slovénie

Pour les doctorants boursiers ou en situation de handicap, d’autres aides peuvent être allouées.

Les doctorants qui reçoivent une aide du programme Erasmus+, recevront 2 versements à réception des justificatifs de séjour (début et fin) :

  • Acompte de 75 % en début de mobilité. Pour recevoir le premier versement, le doctorant doit avoir transmis l’original du contrat de mobilité et de la convention de stage, fait le test linguistique sur la plateforme OLS et transmis son attestation de début de séjour signée par l’université partenaire.
  • Solde de 25 % en fin de mobilité, à réception du deuxième test de langue OLS, de l’attestation de fin de séjour et du rapport en ligne.

La priorité est donnée aux doctorants en 2e ou 3e année de thèse.

Si de nombreux doctorants manifestent leur intérêt pour la même destination, priorité sera donnée à ceux n’ayant pas eu d’autre expérience internationale pendant leur thèse.

Priorité également à la cotutelle internationale de thèse.

Candidature

Pour l’année académique 2022-2023, 3 appels à candidatures sont organisés pour l’attribution des bourses Erasmus+.

  • Du 2 au 13 mai 2022 pour un retour au doctorant sur l’attribution éventuelle de la bourse le 3 juin 2022
  • Du 2 au 14 novembre 2022 pour un retour au doctorant sur l’attribution éventuelle de la bourse le 2 décembre 2022
  • Du 1er au 13 février 2023 pour un retour au doctorant sur l’attribution éventuelle de la bourse le 1er mars 2023

Pour soumettre sa candidature, le doctorant devra remplir le formulaire de candidature (disponible uniquement pendant les périodes d’ouverture de la campagne de candidatures).

Examen des candidatures

Les demandes de mobilités sont examinées par la Commission d’Orientation des Relations Internationales (CORI)

Le candidat sera informé de son acceptation par la DRI ; il aura une semaine pour accepter ou refuser la place allouée. Les candidatures incomplètes ne seront pas traitées.

Pour candidater, accédez à votre portail dédié à la mobilité internationale

Le formulaire de candidature est ouvert du 2 au 14 novembre 2022.
Il tient lieu de demande d’aide financière pour la bourse Erasmus+ de la Commission Européenne.

Pour vous inscrire, munissez-vous de votre carte d’étudiant et des documents ci-dessous qui seront à télécharger à la fin du formulaire :

  • un RIB (compte en France à votre nom),
  • Si vous êtes boursiers sur critères sociaux ou en situation de handicap : la notification d’attribution définitive du CROUS pour l’année 2022/2023 et/ou l’attestation de handicap (MDPH).

Vous devrez également transmettre à la Direction des Relations internationales les documents suivants complétés :

  • Curriculum vitae incluant les expériences académiques du doctorant à rédiger dans la langue de l’établissement d’accueil ou en anglais ;
  • Lettre de motivation ;
  • Learning agreement et la convention de stage signés par le directeur de thèse, le directeur de l’Ecole Doctorale et l’université partenaire

Avant, pendant et après la mobilité

En début de séjour :

Certificat de présence

Vous avez bénéficié d’une bourse Erasmus+ :

Documents